Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui le Maroc , il y a 1 an

SIAM 2017 : Plus de 1.200 exposants attendus
Cette année le digital sera au cœur de l’organisation du SIAM avec l’installation d’un réseau et de bornes interactives pour un accès plus facile à l’information pour les
visiteurs.

C’est parti pour la 12ème édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM). Placée sous le thème «Agrobusiness et chaînes de valeur agricoles durables», le Salon qui se tient dans la ville impériale de Meknès durant six jours, est un point de rencontre entre les différents acteurs opérant dans les secteurs agricoles. Ce rendez-vous incontournable a été inauguré hier, mardi 18 avril, par Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, accompagné par Alpha Condé, président de la Guinée et président en exercice de l’Union Africaine. L’importante délégation guinéenne a pu découvrir les différents stands du Salon international de l’agriculture ainsi que les produits exposés par les coopératives. Il faut dire que cette année, 1.230 exposants ont fait le déplacement dont 910 nationaux et 320 internationaux. Les organisateurs ont également annoncé la présence de 66 pays dans les différents rayons du SIAM.

Venant d’Europe, d’Afrique, d’Amérique, d’Asie ou encore d’Océanie, le SIAM attire chaque année de plus en plus d’exposants. Un point de rencontre qui va accueillir 1 million de visiteurs cette année, selon les chiffres avancés par les organisateurs du Salon international de l’agriculture au Maroc. Plus encore, l’évènement réunira 372 coopératives et associations qui auront l’occasion d’exposer leurs produits du terroir et de mettre en valeur la richesse de leur savoir-faire. Il est à noter que le Salon est étendu sur une superficie de 172.000 mètres carrés de surface globale et 90.000 mètres carrés couverte d’exposition. Comme à son habitude le SIAM est organisé en deux zones pour ainsi mieux agencer les différents pôles. La zone la plus prisée est la zone A qui regroupe le pôle consacré aux 12 régions du Maroc, le pôle sponsors et institutionnels dédié aux institutions publiques et privées, le pôle international des entreprises étrangères et le pôle produits qui rassemble toutes les PME et grandes entreprises agricoles ou agroalimentaires ainsi que les ONG. Ladite zone dispose également d’un pôle agro-fourniture réservé aux secteurs liés aux intrants et petits équipements en production végétale, un pôle produit du terroir ainsi qu’un pôle élevage. Cette zone a réservé un large espace en plein air scindé eu deux pôles, à savoir le pôle Machinisme dédiée au gros matériel agricole et aux équipements de l’exploitation agricole ainsi qu’un pôle Nature et vie qui rassemble des espaces verts et des activités environnementales. Le SIAM est à la fois une plate-forme professionnelle et un évènement festif et populaire. Pour les professionnels, le Salon est une vitrine sectorielle qui offre une visibilité institutionnelle, du networking, des partenariats, la commercialisation et la possibilité de débattre autour du secteur agricole. Cette année le digital sera au cœur de l’organisation du SIAM avec l’installation d’un réseau et de bornes interactives pour un accès plus facile à l’information pour les visiteurs.

Agrobusiness et chaînes de valeur durables au test

Cette édition vise à répondre aux exigences imposées par l’économie, la sécurité alimentaire et la durabilité des systèmes agricoles. Dans ce sens l’intégration dans l’agrobusiness est tributaire de la solidarité entre les producteurs, les transformateurs, les spécialistes en commercialisation, les entreprises de services alimentaires, les détaillants, les logisticiens, pour à la fois protéger les petits producteurs et préserver la qualité des terres agricoles. Dans cette perspective, le défi de l’agriculture marocaine de demain est de bâtir des systèmes capables de répondre aux attentes des marchés nationaux et internationaux.

L’Italie à l’honneur

Troisième pays agricole de l’Union européenne, l’Italie coopère avec le Maroc dans le domaine agricole depuis les années 60 selon les organisateurs du SIAM. Cette coopération se concrétise à travers plusieurs volets, notamment le mémorandum qui a été ratifié dans ce sens entre l’Agence italienne pour le commerce extérieur (ICE) et l’Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA). Le pays figure comme un modèle en matière de développement durable. Ainsi, plus d’une coopérative sur trois en Europe est italienne.

Le Made in Germany en force au SIAM 2017

Pour la 10ème fois, le Made in Germany est présent en force lors du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM), sous la tutelle du ministère fédéral de l’alimentation et de l’agriculture. Sur ses pavillons au pôle international et au pôle machinisme, l’Allemagne expose ses compétences en termes de matériel, d’intrants et de génétique et renforce ses contacts avec ses partenaires marocains. Convaincus du rôle du Maroc en tant que plate-forme vers l’Afrique, les exposants allemands profitent également du salon pour approcher les représentants africains et élargir leurs rayons d’action. «Nos opérateurs voient le Maroc non seulement comme marché, mais aussi comme partenaire pour ouvrir les portes vers l’Afrique», affirme Hendrik Acker, conseiller agricole auprès de l’ambassade de la République fédérale d’Allemagne. «Pour cette participation, nous avons mis en place un programme de rencontres ciblées entre nos experts agricoles et les délégations venant du continent», a fait savoir M. Acker. Le pavillon allemand a accueilli les représentants de douze pays africains, s’échangeant avec les sociétés allemandes sur des défis spécifiques.

Bien au-delà de sa présence fidèle au SIAM, l’Allemagne accompagne les opérateurs marocains tout au long de l’année.

lire la suite sur le site d'aujourd'hui Maroc
Lire aussi

Agroalimentaire : La BCP débat des opportunités régionales d’investissement dans le Nord.

L’agriculture dans la région du Nord dispose d’une multitude d’atouts lui permettant d’occuper une position de choix pour le développement économique de l’ensemble de son territoire.
Textile : les enseignes locales préparent une nouvelle riposte contre les produits turcs.

L’impact des droits de douane sur le marché intérieur est annulé par la forte dépréciation de la livre turque. Les exportateurs sont malmenés sur le marché européen par la sous-traitance turque devenue moins chère pour les donneurs d’ordre.
Record de ventes pour le groupe Renault au premier semestre 2018.

Selon les chiffres publiés ce lundi 16 juillet, au premier semestre 2018, le groupe Renault enregistre une croissance de 9,8 % de ses ventes au niveau international. Ces résultats sont dus notamment aux bonnes performances des Dacia fabriquées à l'usine de Tanger.
Londres : Attijariwafa bank primée « meilleure banque au Maroc ».

Le groupe Attijariwafa bank (AWB) a remporté, le 12 juillet à Londres, lors de l' »Euromoney Awards for Excellence 2018?, les prix de la « Meilleure banque au Maroc » et de la « Meilleure banque de la TPME en Afrique », décernés par Euromoney, magazine international de référence des marchés financiers du monde depuis 1992.
OCP Policy : Appel à l’adoption d’une nouvelle approche dans les relations euro-méditerranéennes.

Les participants à la conférence annuelle EuroMeSCo 2018, organisée jeudi à Rabat sous le thème «Un autre regard sur les relations euro-méditerranéennes», ont appelé à l’adoption d’une nouvelle approche dans les relations euro-méditerranéennes et les rapports Nord-Sud.
Anima : le Maroc succède à la Tunisie.

Le Maroc a été élu, dès le premier tour, président de la plateforme de coopération pour le développement économique en Mditerranée «Anima Investment Network», lors de l'Assemblée générale de la plateforme, tenue le 26 juin à Tunis.
L’ADII et l’Association des producteurs de raisins s’allient.

L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) et l’Association des producteurs de raisins au Maroc (Aspram) ont signé, lundi à Rabat, un accord-cadre de partenariat institutionnalisant les relations de coopération entre les deux parties
Immobilier : ce qu’il faut savoir sur le redressement fiscal .

Pour les opérateurs, le fisc se base sur un référentiel des prix déconnecté de la réalité du marché. La procédure de la contestation d’un redressement fiscal est pénible, longue…et à double tranchant. Le fisc remet l’attestation fiscale après le dépôt de la déclaration de la TPI.
La croissance pénalisée par la demande extérieure.

Au premier trimestre, le PIB a crû de 3,2%, en ralentissement par rapport à la même période de 2017. Les mines, l’électricité et l’eau en forte croissance n L’hôtellerie, la restauration et le transport décélèrent.
Le G20 évalue les besoins d'investissements du Maroc

Le Maroc a besoin d'environ 37 milliards de dollars d'investissements dans les infrastructures pour pouvoir atteindre les objectifs de développement durable conformément à ceux fixés par les Nations Unies d'ici 2030, a indiqué un centre de recherche du G20.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Toshiba - P505-S8980
Intel core 2 Duo T6600 / 2.20 Ghz, Mémoire 6 Go, HDD 500 Go, Ecran 18.4", Blu-ray disc, DVD super multi - webcam

Leguide Voyage


Atlas Medina & Spa
Situé au cœur de l’Hivernage, dans la ville mythique et orientale, l’hôtel Riad Médina & Spa, fleuron de notre chaîne, vous convie à des moments privilégiés dans un cadre au charme unique, mélange délicat d’architecture mauresque et Années 30.