Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Le Matin , il y a 1 an

Musée national de la céramique de Safi L’histoire de la poterie marocaine à travers les siècles
Le Musée national de la céramique de Safi a ouvert ses portes au grand public, le 3 mars 2018, et ce, après plus d’une année de travaux...

Un autre exploit muséal qui s’ajoute à la liste des autres Musées déjà restaurés, parmi les quatorze pris en charge par la Fondation nationale des musées (FNM). Une stratégie que mène la FNM avec beaucoup de succès pour l’installation d’une culture muséale au vrai sens du terme. Ce programme se poursuit, comme le souligne le président de la FNM, Mehdi Qotbi, grâce au soutien, en grande partie, d’institutions privées.
C’est le cas du Musée national de la céramique de Safi dont la restauration fut subventionnée par le Groupe OCP à travers sa Fondation, puis l’appui de la wilaya de la région Marrakech-Safi, du Conseil de la région de Safi, du Conseil de la commune urbaine et de la délégation du ministère de la Culture à Safi. Il en est sorti un vrai bijou, installé dans un espace moderne, rétabli et équipé pour accueillir toute la diversité de la création céramique et des techniques employées durant des siècles, de l’antiquité jusqu’à l’époque contemporaine. On découvre des œuvres uniques dont la beauté subjugue les plus fins connaisseurs. Mehdi Qotbi indique à ce propos que «les céramistes sont plus que des artisans, ils sont même plus que des artistes, ils sont depuis des millénaires des conteurs qui ont modelé l’Histoire des civilisations et des cultures en nous la transmettant sous la plus noble des représentations. Ils sont les maîtres des éléments de la vie. De la terre glaise ils font surgir forme et sens, objet et œuvre, fonction et poésie». Et d’ajouter que Safi ne pouvait que s’imposer comme site d’accueil pour ce projet, tant son Histoire est liée aux plus belles périodes et aux plus grands maâllems qui ont fait de leur métier un art et une composante majeure de notre identité.

Ainsi, la réhabilitation du Musée de céramique de Safi, rentrant dans le cadre de la stratégie muséale menée par la FNM, est une valeur ajoutée pour cette cité et toute la région. Sachant que ce Musée propose aux visiteurs un parcours de qualité qui retrace toute l’histoire de la céramique au Maroc. Et ce, dans un espace moderne restauré et équipé pour accueillir toutes ces richesses. «Il faut dire que Safi est l’une des villes majeures dans l’art de la céramique. Elle possède une tradition séculaire dans la poterie. C’est ce qui a permis de justifier ce choix. Après, on a essayé de proposer toute la panoplie de céramique qui existait au Maroc. Ce sera, donc, important de montrer tout ce legs inestimable aux artisans, aux chercheurs, aux universitaires, aux étudiants et, bien sûr, au large public», explique le directeur du Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain, Abdelaziz Idrissi. Ce dernier a précisé que la présence de ce Musée va redonner de la valeur à cet artisanat ancestral qui existait à Safi depuis des millénaires. «Les visiteurs vont connaitre le processus de production de la céramique, la particularité de cette céramique, son importance…. Donc, il y a tout un schéma, une chaine opératoire et toute une histoire à raconter à propos de cette céramique, suivant les indices définissant l’époque, la région et la civilisation de chaque pièce». C’est tout un projet scientifique qui fut élaboré, avec un parcours bien précis, une production scénographique et une recherche au niveau du mobilier pour compléter la collection et, bien sûr, une restauration adéquate des lieux, atteste Abdelaziz Idrissi. «Il faut dire que tout s’est bien déroulé grâce aux équipes marocaines professionnelles et à un suivi de très près de la Fondation nationale des musées. Car ce Musée possède une grande valeur historique, retraçant l’histoire de la production céramique au Maroc, à travers une collection homogène qui débute avec des objets qui remontent au néolithique. Ce qui permet de connaitre les caractéristiques de cette civilisation, dans la mesure où ce néolithique montre qu’au Maroc, il y avait des sociétés “civilisées”. Puisque la céramique est un indice de la sédentarisation, de l’agriculture, qui indique que ces populations maitrisaient le calendrier, le feu et vivaient en communauté. Ce sont les plus anciennes traces données par la céramique qui remontait à au moins cinq mille ans avant J.C.».

Mehdi Qotbi souligne que «notre patrimoine céramique est d’une richesse et d’une diversité telles qu’il était de notre devoir d’en faire une généalogie et un inventaire rigoureux, dans une démarche et avec des ressources qui soient à la hauteur de son inestimable valeur, pour notre culture esthétique et matérielle et pour notre art de vivre».
Ces œuvres uniques sont exposées avec une nouvelle scénographie, qui répond aux normes de conservation et d’exposition internationales, enrichie de supports de médiation et d’orientation des visiteurs. Pour une interactivité efficace avec le visiteur, le Musée propose un espace multimédia, d’autres espaces d’exposition, des activités ludiques, ainsi que des documents adaptés destinés aux différents profils de visiteurs. Pour des visites guidées, le Musée dispose de médiateurs qualifiés qui seront disponibles à la demande.

En savoir plus
Lire aussi

Festival de Cannes : Maryam Touzani nous parle de son premier long-métrage, Adam

Maryam Touzani présente à Cannes son premier long métrage, Adam. A quelques jours de la première projection, la réalisatrice nous parle de son film, de représentativité à l'écran et de sororité à la marocaine.
Ouverture prochaine de dix salles de théâtre dans l'ensemble des régions du Royaume.

L'année 2019 est marquée par une nouvelle dynamique sur le plan de l'animation culturelle grâce à la création de dix nouvelles salles de théâtre dans l'ensemble des régions du Royaume, a souligné mardi à Rabat le ministre de la Culture et de la communication, Mohamed Laaraj.
Conférence-débat : Le réalisateur Julien Peron chez La Résidence.

Le Groupe scolaire La Résidence de Casablanca organise une soirée placée sous le signe de l’épanouissement individuel et collectif à travers la projection du film-documentaire «L’école de la vie-Une génération pour tout changer».
La pièce "Va dormi va" ouvre le bal du Festival "Aji T'hdm" à Rabat.

Un spectacle hilarant de l’humoriste Amine Radi, intitulé "Va dormi va", a ouvert, lundi soir, le bal de la 5-ème édition du Festival "Aji T’hdm", initié par Amine Belghazi et Oubeid Allah Hlal, qui forment le duo "Les inqualifiables".
Humour: Les Inqualifiables font leur show à Rabat.

Les amateurs d’humour moqueur et corrosif seront ravis. Rabat abrite jusqu’au 18 mai la cinquième édition du festival Aji T’hdm des Inqualifiables. Un show qui vise à divertir le public tout en le poussant à réfléchir sur la société marocaine à travers une belle brochette de stars de l’humour parmi lesquelles Amine Radi ou encore Hanane El Fadili.
Une semaine culturelle dédiée à Al Qods Acharif, chaque année à Fès.

La ville de Fès organisera, chaque année, une semaine culturelle dédiée à Al Qods Acharif, dans le cadre des activités culturelles programmées en application de la convention de fraternité et de jumelage entre la capitale spirituelle et la ville sainte, signée en 1982.
2ème exposition «Quand l’art s’invite en résidence» : La Fondation Banque populaire parraine 8 jeunes talents

La Fondation Banque populaire a, à l’instar de l’édition précédente, parrainé une résidence artistique au profit de ces huit jeunes artistes en herbe, durant laquelle ils ont pu acquérir de nouvelles techniques qui leur serviront dans leurs projets artistiques.
Retour de la cigogne volubile.

LE PRINTEMPS DES LIVRES JEUNESSE DU MAROC EST DE RETOUR DU 3 AU 25 MAI, DANS L’ENSEMBLE DES INSTITUTS FRANÇAIS DU MAROC. «LA CIGOGNE VOLUBILE» PORTE CETTE ANNÉE LE THÈME «CONTE ET AFRIQUE».
Les Nuits du Ramadan 2019 : demandez le programme !

es Nuits du Ramadan de l’Institut français du Maroc sont de retour du 9 au 14 mai 2019. Cette édition propose une programmation ouverte à toutes les sonorités du monde : reggae, fusion, gnawa, rythmes capverdiens, fanfare et bikutsi. Après les journées de jeûne, les mélomanes à travers 12 villes du Royaume pourront danser sur le rythme de sonorités marocaines et celles venues d'ailleurs.
Rencontre avec Abdelghani Fennane à l’IF de Fès.

La Médiathèque de l’Institut français de Fès abrite une rencontre avec Abdelghani Fennane autour de son livre «La photographie au Maghreb», Ed. Aimance Sud, 2018.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


NVIDIA - FX 5500
Spécifications NVIDIA GeForce FX 5500
Chipset : 256MB DDR VGA AGP8X DVI & TV-OUT
Mémoire: 256 Mo de mémoire
Graphics Core: 256-bits
Interface mémoire: 128-bit DDR
Type de bus: AGP 8X
Soutien direct X: DirectX 9
Résolution maximale: 2048 x 1536

Leguide Voyage


Riad Kasbah
L'entrée par la grande et majestueuse porte de la Kasbah des Oudays vous fait découvrir la vie d'un village en plein coeur de la plus belle capitale de l'Afrique. La rue Zirara se trouve a gauche, après la fontaine, quelques metres plus loin, le Riad Kasbah, maison traditionelle de cette forteresse, vous accueille pour un sejour reposant.