Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
20 Minutes, il y a 1 an

Syrie: Les Etats-Unis démentent avoir mené des frappes sur un aéroport militaire
Donald Trump et Emmanuel Macron ont promis une « réponse forte et commune » à une « attaque chimique » ayant fait des dizaines de morts près de Damas...

Des missiles ont frappé tôt lundi un aéroport militaire syrien, faisant plusieurs morts, peu après l’engagement des présidents américain et français d’apporter une « réponse forte et commune » à une « attaque chimique » ayant fait des dizaines de morts dans une zone rebelle près de Damas.

« Plusieurs missiles ont frappé l’aéroport de Tayfur », a rapporté l’agence officielle syrienne SANA, affirmant qu'« une attaque américaine est soupçonnée » avant de retirer toute référence aux Etats-Unis. « Des morts et des blessés dans la frappe de missiles sur l’aéroport de Tayfur » (centre), a ajouté SANA, citant une source militaire. Le Pentagone a aussitôt réagi en assurant que ses forces armées « ne mènent pas de frappes aériennes en Syrie ».

Macron condamne « avec la plus grande fermeté les attaques chimiques »
Un peu plus tôt, le président français Emmanuel Macron, qui s’est entretenu au téléphone avec son homologue américain Donald Trump dimanche soir, avait « condamné avec la plus grande fermeté les attaques chimiques le 7 avril en Syrie contre la population de Douma dans la Ghouta orientale », dans un communiqué de l’Elysée.

Les deux dirigeants « ont échangé leurs informations et leurs analyses confirmant l’utilisation d’armes chimiques », précise la présidence française. Ils ont « décidé de coordonner leurs actions et leurs initiatives au sein du Conseil de Sécurité des Nations unies » qui doit se réunir lundi.

Macron et Trump vont « rester étroitement en contact »
La France a déjà averti dimanche, par la voix de son ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, qu’elle assumerait « toutes ses responsabilités » après cette attaque chimique présumée. Paris a plusieurs fois menacé de frapper des objectifs militaires syriens en cas d’usage avéré d’armes chimiques.

Si la France « a des preuves avérées que des armes chimiques proscrites sont utilisées contre les civils » par le régime, « nous frapperons », avait réaffirmé en février Emmanuel Macron. Le président français avait déclaré dès le mois de mai 2017 que l’utilisation d’armes chimiques serait pour lui une « ligne rouge » et déclencherait « une riposte immédiate de la part des Français ».

Le conseil de sécurité de l’ONU doit « condamner l’emploi répété d’armes chimiques », ajoute l’Elysée qui réclame que « toutes les responsabilités en la matière soient clairement établies ». Emmanuel Macron et Donald Trump ont convenu de « rester étroitement en contact et se reparler dans les quarante-huit prochaines heures ».

En savoir plus
Lire aussi

Daesh: «Jihadi Jack» déchu de sa nationalité britannique, déception du Canada.

ack Letts, qui avait la double nationalité britanno-canadienne, relève de « la responsabilité du gouvernement canadien »
Afghanistan: Un attentat à la voiture piégée fait 80 blessés à Kaboul.

Un véhicule rempli d’explosifs a explosé à l’entrée d’un commissariat de Kaboul
En Sibérie, l’explosion d’un dépôt de munitions fait un disparu, douze blessés et des milliers d’évacués

D’après les autorités locales, 9 500 habitants ont été évacués dans un rayon de 15 kilomètres autour de la catastrophe. L’état d’urgence a été décrété.
L'Iran arraisonne un pétrolier "irakien" dans le Golfe persique

Le pétrolier saisi mercredi par l'Iran dans le Golfe persique est irakien, a rapporté dimanche l'agence de presse officielle IRNA. Selon les autorités iraniennes, ce troisième bateau étranger arraisonné en moins d'un mois faisait de la "contrebande".
La Corée du Nord effectue son troisième test de missiles de la semaine

Donald Trump a réagi, estimant que cela n'était «pas un problème» car il s'agit d'un test de missiles de courte portée
Présidentielle en Tunisie : Youssef Chahed candidat.

Le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, devrait présenter sa candidature à la présidentielle anticipée, prévue le 15 septembre, a annoncé mercredi son parti "Tahya Tounès".
Entre Kandahar et herat, explosion meurtrière d'un autocar.

Un bus circulant, mercredi, entre Kandahar et Herat, en Afghanistan, a sauté sur une bombe placée au bord de la route. Plus de 30 personnes, "essentiellement des femmes et des enfants" ont été tuées. Un acte que les autorités attribuent aux Taliban.
Hong Kong: Un nouveau week-end de heurts entre manifestants anti-gouvernementaux et forces de l'ordre

Des dizaines de milliers de personnes ont bravé l'interdiction de manifester des autorités pour arpenter les rues de la mégalopole
La présidence de Béji Caïd Essebsi, symbole de l’ambivalence de la révolution tunisienne

Le premier président élu de la Tunisie démocratique, Béji Caïd Essebsi, s’est éteint, jeudi, à l'âge de 92 ans. Ce vétéran de la politique, qui est arrivé au pouvoir à la faveur de la révolution "du jasmin", a aussi bien servi Bourguiba que Ben Ali.
L’armée israélienne détruit des bâtiments dans une zone contrôlée par l’Autorité palestinienne

Les démolitions engagées lundi à Jérusalem-Est suscitent l’inquiétude de la communauté internationale qui y voit « un précédent dangereux ».



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


WHIRLPOOL - WBM650IX
Volume utile du réfrigérateur - 487 L
Clayettes - 4
Volume utile du congélateur - 138 L

Leguide Voyage


Riad Imourane
RIAD IMOURANE à 15 km d'agadir vient d'ouvrir ses portes, Notre RIAD, aménagé à la manière marocaine, se trouve dans le village berbère ( Tamraght ) qui est situé au bord de l'Atlantique et au pied du Haut-Atlas, à 30 km de l'aéroport d'Agadir.Tamraght bénéficie toute l'année d'un climat doux et agréable. Lors de températures très élevées dans le centre du pays, la côte atlantique peut être brumeuse.