Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
TELQUEL.ma, il y a 9 mois

4 choses à retenir du rapport sur la stabilité financière de Bank Al Maghrib
Bank Al Maghrib a publié le 24 juillet son rapport sur la stabilité financière au titre de l’année 2017. Retour sur les quatre points phares du document.

Timide augmentation du patrimoine des ménages
Les ménages marocains ont accumulé un patrimoine financier de l’ordre de 762 milliards de dirhams, soit une progression de 6,8 % par rapport à 2016. La composition de ce patrimoine n’a pas fondamentalement changé depuis dix ans, puisque les dépôts bancaires représentent 80 % du total du patrimoine, alors que les titres financiers représentent 10 % et l’assurance vie 7 %.

Les dépôts bancaires représentent un montant de 634 milliards de dirhams en 2017, soit une hausse de 6 % par rapport à 2016. Les dépôts à vue (comptes bancaires non rémunérés) et les dépôts en comptes d’épargne (comptes sur carnet) représentent 83 % du total des dépôts des ménages en banque. Le reste des dépôts prend la forme de dépôts à terme (somme bloquée pour une période précise). Ces derniers se sont repliés de 1,1 % en 2017 par rapport à l’année précédente en raison de la baisse des taux d’intérêt rémunérant de ce type de placement.

Des ménages surendettés par rapport aux pays émergents
La dette des ménages en 2017 a augmenté de 4,4 % par rapport à 2016. Elle représente 30 % du PIB, un niveau stable depuis cinq ans. Ce taux reste toutefois élevé par rapport à celui des pays émergents, où il se situe à 21 % selon le Fonds monétaire international ce qui signifie que les ménages marocains sont surendettés par rapport à ceux qui ont des économies au niveau desquelles le Maroc souhaite se hisser.

La dette des ménages se compose de crédits à l’habitat (64 %) et de crédits à la consommation (36 %). Par catégorie socio professionnelle, les dettes ont été contractées principalement par les fonctionnaires (45,4 %), suivi par les salariés (37,4 %), les retraités (9,2 %), les professions libérales (6,3 %) et autre (1,6 %).

La CIMR dans le vert
Le nombre d’actifs cotisants aux régimes de retraite s’est élevé à 4,5 millions de personnes, soit 41,8 % de la population active. Ces derniers ont cotisé, au titre de l’année 2017 pour un montant de 45,7 milliards de dirhams en 2017. Les réserves constituées par ces régimes ont augmenté de 4,5 % par rapport à 2016, pour atteindre 293,7 milliards de dirhams.

Les placements des régimes de retraite ont représenté 292 milliards de dirhams en 2017. Ceux dans les obligations ont représenté 70,8 % (dont 50,7 % en Bons de trésor) du total des placements, alors que le placement en actions s’est limité à 28 % de ces placements. Le champion des placements en actions est la CIMR avec 51,3 % placés en actions et en parts sociales, alors qu’il ne dépasse pas 29,6 % pour le RCAR et 11,7 % pour le RPC-CMR.

Concernant l’épuisement des réserves des régimes de retraite, il est prévu en 2043 pour la CNSS, en 2040 pour la RCAR et en 2027 pour le RPC-CMR. Selon les projections, les réserves de la CIMR resteront positives.

Un bilan positif pour le secteur bancaire
La taille du secteur bancaire, calculée sur la base du total bilan des banques, s’est accrue de 6 % pour se situer à 1,271 milliards de dirhams, soit 120 % du PIB. Ces bilans ont augmenté du côté des emplois (ce que la banque doit) par la hausse des portefeuilles titres et des crédits, et du côté des ressources (ce que la banque possède), par les dépôts collectés et les refinancements sur le marché obligataire.

La répartition des crédits bancaires demeure sans changement durant les dix dernières années. Les ménages représentent 33 % des crédits, suivi par les entreprises financières (13 %), le secteur du BTP (11 %), et les industries manufacturières (10 %), puis le secteur du commerce (7 %) et transport et communication (4 %).

Les créances en souffrance détenues par les banques se sont contractées en 2017, pour passer de 6,8 % du total des créances bancaires en 2016 à 2,3 % en 2017. L’encours de ces créances se situe à 63 milliards de dirhams.

Lire Source
Lire aussi

Matériaux de construction: La traque de l’informel.

Bientôt tous les matériaux de construction devront porter le nouveau marquage de mise en conformité, à l’instar des équipements électriques (chargeurs, interrupteurs…) et des jouets. Objectif: contrecarrer l’informel et la contrefaçon devenus légion dans le secteur de la construction.
Meriem Bensalah au comité stratégique de Suez.

Le Groupe Suez vient de désigner Mme Miriem Bensalah Chaqroun au poste de présidente du Comité stratégique du Groupe.
Bourse : les choix de BMCE Capital Research.

ADDOHA ET RÉSIDENCES DAR SAADA RECOMMANDÉES À L’ACHAT. LA SOCIÉTÉ DE RECHERCHE PRÉCONISE L’ACCUMULATION DE ATTIJARIWAFA BANK, CRÉDIT DU MAROC ET CIH BANK. L’ACTION DE CMT EST À ACCUMULER, TOUTEFOIS LA MINIÈRE NE COMMUNIQUE PAS ASSEZ SUR SA STRATÉGIE.
Reebok ouvre deux nouvelles boutiques à Casablanca et Tanger.

Reebok, la marque internationale de fitness, vient officiellement d’ouvrir deux nouvelles boutiques au Maroc. Le tout premier «Reebok Store» a été inauguré en plein centre de la capitale économique Casablanca, sur le boulevard Al Massira Al Kahdra.
Le Maroc, 3ème rang en matière de développement hôtelier en Afrique.

L’Ethiopie occupe le quatrième rang en matière de développement hôtelier en Afrique, après l’Egypte, le Nigeria et le Maroc, rapporte samedi l’agence de presse éthiopienne ENA.
Commerce intérieur : la laborieuse marche vers la modernisation.

LE MAROC N’A JAMAIS EU DE STRATÉGIE GLOBALE DU SECTEUR DU COMMERCE, SELON LE MINISTRE DU COMMERCE ET DE L’INDUSTRIE. LE COMMERCE TRADITIONNEL RESTE PRÉDOMINANT MALGRÉ L’AUGMENTATION DES GRANDES SURFACES, DE L’ORDRE DE 575 ACTUELLEMENT.
Agriculture: Le semis direct, un accélérateur de performance.

N’est-il pas temps de se rendre à l’évidence et de cesser de se voiler la face? Le Maroc est bel et bien un pays semi aride. L’agriculture y demeure tributaire du bon vouloir du ciel et des aléas climatiques.
Innovation textile : Lancement du premier concours "Innov’tex Maroc"

Le Cluster des textiles techniques marocains (C2TM) vient de lancer la première édition du concours national de l'innovation dans les textiles techniques "Innov’tex Maroc".
Un service exclusif aux passagers de la compagnie aérienne nationale.

Royal Air Maroc vient de lancer un nouveau service d’information robotisé et instantané via Whatsapp. Une innovation qui fait suite à d’autres projets…
Assises de la fiscalité: Le gouvernement déterre son plan d’écotaxes.

Les écotaxes proposées par le département de l’Environnement seront-elles retenues par le comité d’experts en charge de la réforme de la fiscalité? Difficile à dire, sachant que c’est un dossier explosif. Chaque fois que l’idée d’une «fiscalité écologique» était lancée, la CGEM s’y est toujours radicalement opposée.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - Eléments haut NEO
1 Réf.: NEOEH80 800 Dh
Elément haut NEO 2 portes
Dim.: 80x32x55 cm
Couleur : Wengé
2 Réf.: NEOEH60 625 Dh
Elément haut NEO 1 porte
Dim.: 60x32x55 cm
Couleur : Wengé
3 Réf.: NEOEH40 550 Dh
Elément haut NEO 1 porte
Dim.: 40x32x55 cm
Couleur : Wengé

Leguide Voyage


Rizana Car
RIZANACAR, agence basée à la ville de Meknes, est spécialisée dans la location de voitures courte et longue durée.