Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
La vieeco, il y a 3 mois

Rabat fait peau neuve.
Avec l’extension des artères, les nouveaux centres commerciaux et la diversification de l’offre hôtelière, la capitale du Royaume augmente son attractivité. Les espaces verts ne sont pas laissés pour compte. Un bémol, la mise en œuvre de plusieurs projets d’envergure est beaucoup plus lente que prévu.

Cela fait quelques années que Rabat souffre pour être belle. Fini le temps où la capitale était taxée de ville-dortoir ou administrative. Beaucoup de chantiers sont ouverts et d’autres en cours de réalisation dans l’ensemble des quartiers de la capitale. A première vue, dès l’entrée de la ville, on remarque des artères plus larges, à 2 ou même 3 voies dans les 2 sens, des chaussées aménagées et un paysage qui satisfait le regard. Aucun détail n’a été laissé au hasard, encore moins la place qu’occupe la verdure. Des arbres sont en effet plantés un peu partout, même entre deux avenues et sont, précisons-le, bien entretenus. Parmi les quartiers de la capitale qui sont en pleine mutation, celui de l’Agdal est l’exemple le plus vivant. Les travaux d’assainissement ne sont toutefois pas de tout repos pour les habitants, ou ceux qui y travaillent.

Dans certaines rues, des panneaux de signalisation manquent à l’appel ; dans d’autres, les trottoirs sont inaccessibles. «Il se peut même qu’une rue accessible en début de matinée soit complètement coupée durant quelques heures», témoigne un citoyen.
Il n’en demeure pas moins que les Rbatis peuvent se targuer de disposer d’un paysage nouveau plus agréable. L’un des chantiers dont la capitale peut se vanter, c’est la diversification de l’offre en termes de centres commerciaux et d’affaires, surtout que ceux existants ne satisfont plus. Arribat Center est l’offre emblématique en la matière. C’est un projet porté par la société Arribat Center, filiale de Foncière Chellah -groupe CDG-, dont le coût d’investissement s’élève à quelque 2,4 milliards de DH. Avec une superficie couverte de 210 000 m2, il inclut un hypermarché (Marjane avec une surface de 45 000 m2), un multiplex cinématographique avec 11 salles de projection, plus de 100 points de vente dédiés à l’habillement, aux services, aux loisirs et à la restauration, un hôtel 5 étoiles d’une capacité de 190 chambres, en l’occurrence le Marriot, un centre de conférences de 500 places et des espaces bureaux de 30 000 m² environ répartis sur 11 immeubles. Les ensembles de bureaux privatifs, des bâtiments de 2 à 5 niveaux, proposent différentes superficies (à partir de 200 m²). Il s’y ajoute un parking de 1900 places en sous-sol sur 2 niveaux. Les travaux de finition sont en cours d’achèvement. Des sociétés de renom ont déjà réservé des locaux, à l’instar de Cegedim (opérateur international de technologie et de services) et Acticall Sitel Groupe (leader mondial de services dédiés à la gestion de la relation-client).
En plus d’Arribat Center, un autre centre commercial ouvrira bientôt ses portes. Il s’agit de Ryad Square, situé à proximité de Marjane Hay Riad. Il devra comprendre des lieux de loisirs, de restauration et de shopping.

L’offre hôtelière s’enrichit

L’offre hôtelière s’étoffe également. Après the View Hotel, Rabat devra bientôt accueillir le Ritz-Carlton, au golf Dar Essalam. C’est le 2e hôtel de cette chaîne américaine de luxe au Maroc après celui de Tamuda Bay, au Nord du Maroc. Il devra comprendre 120 chambres, 15 villas disposant d’une chambre et 5 autres de deux chambres. Notons que les travaux sont fin prêts et que l’hôtel devrait être opérationnel le 1er semestre de l’année prochaine. Un autre établissement hôtelier est prévu à Rabat. Il s’agit du Four Seasons qui prendra la place de l’ancien hôpital militaire, plus connu sous le nom de Marie Feuillet. Il rentre dans le cadre de Ksar Al Bahr, projet porté par Rabat Régions Aménagement et en cours de mise en œuvre par Atlantic Coast Hospitality, filiale du holding Al Qudra. Ce projet accuse du retard. A l’heure actuelle, les travaux de démolition de l’ancien hôpital militaire sont toujours en cours, alors qu’initialement la date de livraison prévue était fixée pour 2016. Aucune information ne filtre sur le délai des travaux, encore moins sur la date de leur finalisation.
Les projets qui prennent du retard ne manquent pas. En plus de cet hôtel, la gare Rabat-Agdal est toujours en cours de réalisation alors que la fin des travaux était prévue pour juin dernier. Il est vrai que le chantier enregistre un taux d’avancement appréciable, à plus de 70%, mais il n’en demeure pas moins que la livraison ne se fera, au mieux, qu’au 1er semestre de l’année prochaine, notamment en raison des aléas propres à toute saison hivernale.
Entre autres projets que compte la capitale, la construction du nouveau siège de l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie. Toujours en cours de finition, elle serait livrable début 2019. Le nouveau siège est établi sur une superficie de 78 000 m2 et prend la forme de 7 mini-tours de 4 à 6 étages où l’ensemble des services de l’agence seraient rassemblés. Avec un coût d’environ 1 milliard de DH, ce projet répond à tous les standards avancés en matière de construction et même plus, à savoir les isolations thermiques et acoustiques, les toitures végétalisées, la récupération des eaux pluviales…



Voir Source
Lire aussi

Prix du carburant: Guerraoui inflige un camouflet au gouvernement.

Dès l’émission du premier avis, le «nouveau» Conseil de la concurrence commence déjà à déranger. Le ministre des Affaires générales et de la Gouvernance, Lahcen Daoudi, n’a pas du tout apprécié les conclusions du gendarme de la concurrence sur le plafonnement des prix du carburant. Il a accusé ses membres d’avoir politisé le dossier.
Le dirham se déprécie de 0,28% face à l’euro en janvier 2019 (BAM).

Le dirham s’est également déprécié de 0,08% vis-à-vis du dollar américain en janvier 2019, selon Bank Al-Maghrib (BAM).
Aéronautique: Le Piston Français investit 5 millions d'euros au Maroc.

Le groupe Le Piston Français (LPF) spécialisé dans la réalisation de pièces et ensembles mécaniques aéronautiques de moyenne dimension annonce la création d’une nouvelle usine au Maroc.
L’entrepreneuriat féminin, une «pierre angulaire» des ODD au Maroc.

Le Maroc a réalisé 66% des Objectifs du développement durable prévus par l’Agenda 2030.
Maroc-BAD: Un accord de prêt en faveur de l'accès à l'emploi.

Le Maroc et la Banque africaine de développement (BAD) ont signé, mardi à Rabat, un accord de prêt pour le financement du programme axé sur les résultats pour l'amélioration de l’accès à l’emploi.
Automobile : La BERD accorde 7,5 millions d’euros à Tuyauto Gestamp Morocco.

Nouveau coup de pouce de la BERD au secteur automobile au Royaume. En effet, la BERD va soutenir le secteur par un prêt de 7,5 millions d’euros à Tuyauto Gestamp Morocco, une toute nouvelle joint-venture qui produit des pièces métalliques pour l’automobile, détenue à 50% par Gestamp Automocion (Espagne) et à 50% par Tuyauto (Maroc).
Subventions aux associations : le contrôle en voie d’être resserré.

Le rôle de la Cour des comptes sera central dans le contrôle de l’utilisation des subventions publiques. Le ministère des finances et le Secrétariat général du gouvernement s’activent pour l’entrée en vigueur du plan comptable dédié aux associations. La majorité des subventions demeure publique.
Débat à Fès sur l’économie verte.

Une conférence sur les perspectives de développement de l’économie verte a été organisée à Fès, avec en toile de fond la nécessité de mettre en place une véritable transition écologique.
2ème sommet marocain du pétrole et du gaz : Vers la restructuration de la chaîne de valeur des hydrocarbures.

Le Maroc dispose d’un énorme potentiel sous-exploré notamment en onshore. Les objectifs profonds n’ont pas encore été testés. Citons en l’occurrence les objectifs situés sous la nappe dans le domaine rifain et autour de la ceinture atlantique.
Transport voyageurs: Le gouvernement réchauffe son projet de réforme.

a réforme du transport de personnes refait parler d’elle. Cinq fédérations ont été conviées à une réunion avec Abdelkader Amara, ministre du Transport, samedi 9 février. Une journée d’étude au cours de laquelle le ministre présentera sa «vision de la réforme du secteur à la lumière de l’implémentation de la régionalisation». Il aura pris tout son temps pour.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Panasonic - NN-GT546W
Micro Onde
Menu à touche unique
Réchauffage auto
3-Way Cuisson rapide
(microwave/Grill/Combination)
27L 1100W

Leguide Voyage


Dar Dmana
Riad Dar Dmana est une ancienne demeure (la maison de la famille), située au cœur de la médina de Fès, a été entièrement reconstituée et restaurée avec passion et talent en respectant l'architecture et les matériaux traditionnels de la ville de Fès.