Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
l'Economiste, il y a 6 mois

Agrumes: Qu'est-ce qui ne marche pas?
C’est à l’ensemble des intervenants d’imaginer des alternatives aux problématiques de la surproduction, contraintes climatiques et problématiques de l’export et de la commercialisation.

Avec une contribution de 20% aux exportations agricoles marocaines, générant plus de trois milliards de DH de recettes par an, la filière agrumicole constitue un véritable levier de croissance et de développement socio- économique.
«La filière des agrumes qui s’étale sur une superficie de 128.000 hectares, joue un rôle économique et social important. Elle assure des revenus pour 13.000 producteurs. Elle fournit ainsi 120.000 emplois stables et 30 millions jours de travail/an», précise Mohamed Sadiki, secrétaire général du ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.

Cette filière peut être encore plus rentable à condition qu'elle bénéficie d’un meilleur accompagnement logistique et que de nouvelles perspectives de croissance s'ouvrent à elle. C’est ce qui ressort des différentes interventions aux deuxièmes journées agrumicoles tenues les 8 et 9 mars à l’Agropole de Berkane. La filière des agrumes Maroc a atteint ses objectifs de production mais piétine encore au niveau de l’export.

Au lieu d’atteindre les 1,2 million tonnes d’exportation par an, stipulées dans le contrat programme 2008/2018, elle peine à dépasser les 664.000 tonnes réalisées au cours de la dernière campagne. À part la variété Nadorcott qui bénéficie de l’exclusivité et la protection sur le marché européen, les autres variétés souffrent d’une concurrence de plus en plus accrue.

«Constat qui démontre qu’on n’a pas la compétitivité logistique requise pour être plus performant et s’imposer sur certains marchés», explique Abdellah Jrid, président de l’Association des producteurs d'agrumes du Maroc (ASPAM). D’où la nécessité de revoir les approches et d’instaurer de nouveaux mécanismes de commercialisation.

Les ajustements sont à porter en matière de valorisation des stations de conditionnement, des unités de transformation, organisation du marché local et l’octroi de subventions pour optimiser les différents paramètres de la logistique. «Il faut également revoir à la hausse le prix des récoltes destinées à la transformation et accorder 50 centimes/kg d'aide aux producteurs pour qu’ils puissent tirer profit des fruits écrasés», ont préconisé plusieurs intervenants lors de ces journées.

Les unités existantes à Berrechid et Casablanca traitent seulement le 1/3 des 120.000 tonnes destinées à ce créneau. Un manque énorme qui sera rattrapé grâce aux apports des nouvelles unités agroalimentaires à Berkane et Souss-Massa.

Les superficies réservées aux agrumes ont connu une augmentation de 51 % et sont passées de 51.000 ha en 2008 à 128.000 ha au lieu des 105.000 ha programmés initialement ( +22 %) . Idem pour la production qui est passée de 1,3 million de T en 2008 à 2,62 millions de T en 2018, sans, pour autant, atteindre les 2,9 millions tonnes recommandées par le contrat programme.

Pour remédier aux contre performances commerciales, la filière a bénéficié de plusieurs actions d'accompagnement: contributions du département de tutelle de 25 à 30 % pour la création de 47 unités de refroidissement et stockage des oranges, subvention de 30 millions de DH pour la réalisation d’une grande unité de production de jus d’oranges.

En Savoir Plus
Lire aussi

Electroménager : malgré le plongeon du brun, le marché reste sur une trajectoire ascendante

Le deuxième trimestre sauvé par le gros électroménager.Les ventes du petit électroménager ont aussi augmenté grâce à ramadan.L'entrée en vigueur des droits antidumping n'a pas eu totalement les effets escomptés pour Manar, seul fabricant de réfrigérateurs du pays.
MAGHREB OLÉAGINEUX, UN PROGRAMME POUR PROMOUVOIR LES SEMENCES DE COLZA ET DE TOURNESOL

Le programme de promotion "Maghreb Oléagineux" vient d'être lancé au Maroc, permettant à la filière nationale de colza et tournesol d'améliorer ses performances grâce aux semences européennes.
Banques participatives : de nouvelles règles pour le provisionnement des créances en souffrance

CES ÉTABLISSEMENTS DEVRAIENT BIENTÔT APPLIQUER DES RÈGLES DE CLASSIFICATION DES CRÉANCES. ILS S’Y PRÉPARENT DÉJÀ MAIS CRAIGNENT QUE CES RÈGLES N’ENTRAVENT LEUR DÉVELOPPEMENT ET NE BRIDENT LEUR RENTABILITÉ.
Efficacité énergétique: Appui financier au profit des ménages.

Le Maroc décroche pour la première fois un financement de Nama Facility, un mécanisme qui fournit aux pays en développement un soutien pour la mise en œuvre des politiques d’atténuation des émissions de gaz à effet de serre.
Communication financière : les opérateurs très discrets sur les indicateurs du 2e trimestre

A UNE SEMAINE DE LA DATE LIMITE, PLUS DE 70% DES ENTREPRISES COTÉES N’AVAIENT PAS ENCORE PUBLIÉ LEURS COMPTES TRIMESTRIELS. QUELQUES GRANDS COMPTES ESSAIENT D’ÊTRE PLUS RESPECTUEUX DE LA LOI. LES COMPTES SEMESTRIELS PERMETTRONT D’AVOIR UNE VUE PLUS CLAIRE DES FINANCES DES ENTREPRISES COTÉES.
Masen déjà dans la course.

Masen encourage la R&D appliquée et pré-opérationnelle adossée à un projet industriel. Pour ce faire, l’agence identifie et sollicite l’intérêt des industriels et des institutionnels nationaux et étrangers désireux de tester des prototypes en phase préindustrielle sur la plateforme Noor R&D de Ouarzazate
Rekrute lance un simulateur de salaire gratuit.

ReKrute.com, portail d'emploi leader et précurseur en transformation digitale, a annoncé le lancement du premier simulateur de salaire au Maroc, permettant ainsi à tous les candidats de se comparer gratuitement afin de mieux se positionner sur le marché de l’emploi.
Assurance inclusive.

Wafa Assurance lance Taamine Iktissadi.
AXA : augmentation de capital réservée aux salariés du groupe.

L’AUTORITÉ MAROCAINE DU MARCHÉ DES CAPITAUX (AMMC) A ANNONCÉ QU’ELLE A VISÉ, EN DATE DU 05 SEPTEMBRE, UN PROSPECTUS PRÉLIMINAIRE RELATIF À L’AUGMENTATION DU CAPITAL DE LA SOCIÉTÉ « AXA » RÉSERVÉE AUX SALARIÉS DU GROUPE.
Microdata : Le PDG réduit ses parts dans le capital.

Le président-directeur général de Microdata, Hassan Amor, a franchi à la baisse le seuil de participation dans le capital de la société de 66,66%, indique l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC).



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


LG - LS-H096PL
Climatiseur plasma
Capacité - 9000 BTU
Puissance nécessaire - 950 / 940W
Niveau sonore - Unité intérieure - 24/29/32db(A),Unité extérieure - 47db(A)

Leguide Voyage


Zen Garden
Situé non loin du champs de course, le restaurant lounge Zen Garden a su allier tendance et convivialité. Cette villa avec terrasses aux couleurs ocres vous accueillera dans un cadre cosy et branché. Son design est moderne et élégant.
La capacité d'accueil de Zen Garden peut atteindre les 120 couverts.