Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
l'Economiste, il y a 3 mois

Impressionnistes: Un cas d’école?
Peut-on parler concrètement d’une école impressionniste? Selon divers spécialistes et historiens de l’art, les œuvres des grands peintres réputés impressionnistes sont bien trop différentes entre elles pour parler d’un cas d’école. Le terme mouvement étant plus approprié.

Il existe en effet un style «impressionniste» dans les paysages, dont Pissarro, Monet, Sisley sont les représentants les plus typiques. Cependant chaque peintre suit sa propre recherche, son propre cheminement individuel.
Point d'école donc qui aurait codifié un style de peinture unique, mais autant d'œuvres singulières qui se sont élaborées, pour un temps au moins, au sein du mouvement impressionniste. Si les artistes ont pu être très soudés, face aux attaques, il n’en demeure pas moins qu’ils avaient des personnalités artistiques très différentes, avec comme point commun: le rejet de la peinture «officielle» et une manière révolutionnaire de représenter le monde réel.

L'exclusion dont ils sont les victimes de la part des institutions (Académie des Beaux-Arts et Jury du Salon), et de la plupart des critiques les conduira de guerre lasse à se révolter et à organiser, sur une période de 12 ans, de 1874 à 1886, leurs propres expositions (8 au total), ce qui constitue une première et l'originalité marquante du mouvement impressionniste.

Une histoire relativement brève

Autre point commun, leur jeunesse. Ils sont tous nés avant 1841, à l’exception de Gauguin, Van Gogh et Caillebotte. Ce dernier sera néanmoins un acteur majeur du mouvement, alors que les deux autres ne feront que le croiser pour une brève période. Certains historiens et théoriciens de l’art discutent encore aujourd’hui de savoir si Degas, ou Cézanne, qui apparaît bien davantage comme un précurseur du XXe siècle, sont bien des peintres impressionnistes... La question n'est pas nouvelle puisque Monet écrira peu de temps avant sa mort: «...je reste désolé d'avoir été la cause du nom donné à un groupe dont la plupart n'avait rien d'impressionniste». D'autre part l'histoire du mouvement fut relativement brève, et certains des peintres qui ont accompagné ce mouvement dès son commencement, comme Renoir, Cézanne, Degas, Guillaumin, évolueront ultérieurement de façon nettement distincte.
Si les peintres impressionnistes nous paraissent aujourd’hui s’apparenter plus à une peinture plutôt traditionnelle, cela n’a pas toujours été le cas. Mais aussi révolutionnaire qu’ils furent alors, ses pionniers ont été fortement influencés par plusieurs de leurs aînés. Il faut dire qu’entre 1820 et 1850, la peinture française connaissait de prestigieux mouvements artistiques.

Il y a eu d'abord la révolution romantique avec Théodore Géricault, à qui on devra le célèbre «Radeau de la méduse» ainsi que d’autres épopées historiques ainsi qu’Eugène Delacroix, dont le fameux «Passage d’un gué au Maroc» est présenté dans l’exposition en guise d’œuvre ayant inspiré les «impressionnistes».
Il y a eu également le réalisme des œuvres du réaliste Gustave Courbet et son «Origine du monde» ou de Jean-François Millet et ses scènes champêtres ainsi que les «naturalistes» des peintres de l'Ecole de Barbizon (Daubigny, Rousseau, Troyon, Corot).

Ces artistes majeurs représentant alors l'avant-garde de la peinture française, vont constituer les modèles dont tous les impressionnistes vont s'inspirer à leurs débuts. Ils vont au fur et à mesure créer une nouvelle peinture inspirée d'une série de réflexions et d'intentions qui l'ont précédée.

En Savoir Plus
Lire aussi

Projection du film «Tel Aviv on Fire» à l’IF d’Oujda.

L’Institut français d’Oujda abrite ce 18 juillet la projection du film «Tel Aviv on Fire» de Sameh Zoabi.
La série Netflix "We speak dance" fait escale au Maroc.

Pour sa deuxième saison, la série documentaire produite par Netflix We speak Dance a fait escale au Maroc pour sonder le pouls de la danse contemporaine, urbaine ou encore gnaoua. Vandana Hart, l’initiatrice et présentatrice du projet, nous en livre les détails.
Assilah, la ville ancrée dans la sérénité de ses ruelles artistiques.

Respirer l'air marin frais des côtes atlantiques, découvrir les étroites ruelles foisonnantes de créativité dans la médina, se promener au bord de la mer et admirer le coucher du soleil. La ville d'Assilah donne à vivre ces moments inoubliables.
Les six albums référence du soulman britannique Michael Kiwanuka.

Quels sont les six albums fondateurs pour Michael Kiwanuka, chanteur soul britannique qui s’est produit le 4 juillet au festival Jazzablanca ?
Décès du chanteur-compositeur, Hassan Mégri.

Le défunt Hassan Mégri est créateur du groupe Mégri, composé de Hassan, Mahmoud, Younès et Jalila.
Les coopératives Adira et Recup’Art lancent une vitrine online.

Adira et Recup’Art, deux coopératives spécialisées dans le recyclage et la revalorisation des chutes de tissus et de bois, lancent leur site web www.creationsolidaires.ma .
L’Egypte en deuil : Ezzat Abou Aouf s’éteint !

Les égyptiens entament l’été en tristesse, le 7ème art en Egypte perd un de ses symboles. Ezzat Abou Aouf tire sa révérence, à l’âge de 71 ans, suite à un long combat avec une maladie cardiaque.
Asilah : Et de quatre pour les Printemps des arts.

Quatorze artistes issus du Maroc, de Bahreïn et d’Espagne y prennent part.
Mawazine 2019: la reine de la chanson sentimentale Elissa fait régner l’amour et la passion sur la scène Nahda

Impossible de rester de marbre face au torrent d’émotions dans lequel s’est retrouvé le public de la scène Nahda, mardi soir à l’occasion de la 5ème journée du Festival Mawazine-Rythmes du Monde, lors du spectacle émouvant de la reine de la chanson sentimentale Elissa, où amour et passion se sont mêlés pour transporter l’assistance vers de merveilleuses contrées.
Concert: Du grand classique brésilien à Rabat.

Franz Liszt, Sergei Rachmaninoff et Alexander Scriabin , mais également des compositeurs brésiliens tels que Heitor Villa-Lobos, Alberto Nepomuceno, Claudio Santoro, à l’honneur à Rabat.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


- Piano Papillon

Leguide Voyage


Sofitel Palais Jamaï
Le Sofitel Palais de Jamaï reflète parfaitement l'authenticité de Fès, capitale spirituelle et culturelle du Maroc. Construit en 1879, dans un style mauresque des plus raffinés, il devint la résidence du Grand Vizir de Jamaï.