Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Maroc Diplômatique, il y a 5 mois

Journée internationale des monuments et des sites: la médina de Fès fait sa mue.
A l'heure de la célébration de la journée internationale des monuments et des sites, la médina de Fès, qui constitue à la fois un musée à ciel ouvert et un modèle vivant de la ville méditerranéenne et arabo-musulmane, vit depuis quelques années au rythme d'un immense chantier de réhabilitation et de revalorisation de ses sites les plus emblématiques.

Au-delà de leurs dimensions historique, culturelle et architecturale, les différents chantiers de réhabilitation et de préservation de l'ancienne médina de Fès permettent de relever un défi majeur : la redynamisation économique et touristique de la cité pour améliorer les conditions de vie des habitants et leur permettre d'y vivre dans la dignité.

Il s'agit de revaloriser le patrimoine historique de la capitale spirituelle, tout en créant les conditions idoines pour une relance économique et touristique en mesure de permettre à la médina, aux multiples monuments et sites historiques, de renaitre pour le bien-être de sa population et de ses visiteurs, de plus en plus nombreux ces dernières années.

En effet, la médina vient de s'inscrire dans une nouvelle génération de programmes de valorisation, avec pour mots d’ordre : stimulation des investissements, promotion du patrimoine matériel et immatériel, amélioration des conditions de vie de la population et dynamisation du progrès économique, social et culturel dans cet espace.

A l’horizon 2023, c’est un investissement d’environ un milliard de DH qui sera ainsi injecté dans la médina. Un montant conséquent qui englobe, d’abord, les programmes lancés en 2013 (coût global 400 millions de DH) portant sur la restauration de 27 monuments historiques -achevée en 2016-, le traitement du bâti menaçant ruine 2013-2018, mais également l’aménagement de huit parkings autour de la médina de Fès d’une capacité de 3.600 places, la réfection de la voirie, l’amélioration du paysage urbain, l’adressage de la médina et la mise en place d’un dispositif d’information touristique.

Vient ensuite un second programme, de plus grande ampleur. Ce dernier, intitulé ‘’programme complémentaire pour la valorisation de l’ancienne médina de Fès’’, a été présenté devant SM le Roi Mohammed VI le 14 mai dernier au Palais Royal de Rabat. D’un investissement de 583 millions de DH, ce programme montrera, une fois achevé, la médina sous son meilleur visage.

Six axes font l’essentiel de ce chantier. Le premier concerne la réhabilitation de 11 monuments historiques et lieux emblématiques, avec un montant de 109 MDH, qui viendront s’ajouter aux 27 autres déjà restaurés.
Parmi les monuments qui bénéficieront d’un lifting, figurent l’horloge hydraulique, les norias ou encore le répartiteur d’eau de Boujloud, qui est un ouvrage hydraulique très méconnu et dont la restauration devra permettre de mettre en valeur tout le savoir-faire matériel et immatériel de la question de la distribution de l’eau dans la médina.

Le deuxième axe se rapporte à la réhabilitation des lieux de culte. Cinq mosquées et cinq écoles coraniques sont concernées. Le troisième volet touche, lui, les activités d’artisanat et de commerce traditionnel. Trente-neuf foundouks, draz et espaces de commerce traditionnel sont ciblés, avec un montant de 172 MDH.

Intitulé ‘’bien-être’’, le quatrième axe touchera 37 sites, dont 30 fontaines, avec un budget de 21 MDH. Quinze autres sites sont concernés dans le cadre du cinquième axe ayant trait à la restauration du bâti qui a un caractère spécial et l’amélioration du paysage urbain. Les crédits qui y sont alloués s’élèvent à 95 MDH.

Enfin, le programme complémentaire pour la valorisation de l’ancienne médina de Fès consacre tout un volet à la réhabilitation du site historique de Dar Al Makina, auquel une enveloppe budgétaire de 127 MDH a été consacrée.

L’ensemble des acteurs qui interviennent dans la mise en œuvre de ce programme semblent être conscients des difficultés que pose une telle opération. Car, la particularité du patrimoine de la médina réside dans sa ‘’sensibilité et fragilité’’, d’où sa protection, sa réhabilitation et sa sauvegarde relèvent d’un enjeu collectif. Les actions correspondantes doivent ainsi participer d’une approche multidimensionnelle, s’étendant à des domaines aussi variés que l’urbanisme, les infrastructures, l’aménagement du territoire, l’histoire et la mémoire.

Pour ce faire, un comité présidé par le wali de la région Fès-Meknès, gouverneur de la préfecture de Fès a été mis en place sur le plan local pour s'occuper de tous les aspects de suivi et de coordination pour pouvoir mener toutes les actions dans les meilleures conditions. Il s’agit des questions de réalisation, de financement, du rythme de travail, de l’état d’avancement et des difficultés retrouvées sur le terrain. A cela, s'ajoute un comité central présidé par le ministre de l’Intérieur et qui rassemble tous les départements ministériels partenaires. Il s’attaque à des questions plus stratégiques ayant trait notamment au financement et aux modifications de programmes.

La célébration par le Maroc, à l’instar d’autres pays, de la Journée internationale des monuments et des sites, le 18 avril de chaque année, reflète l'intérêt porté par le Royaume à la protection et la valorisation de ce legs indéniable qui constitue, désormais, une richesse non seulement pour les populations locales mais pour l’humanité dans son ensemble.

La Journée internationale des monuments et des sites est l’occasion, cette année, de sensibiliser l’opinion à la pertinence des paysages ruraux, aux enjeux de leur conservation, aux avantages que procurent ces efforts et aux liens intrinsèques qui existent entre paysages ruraux et développement durable.

Lire Source
Lire aussi

Nouvelle édition du Festival International du Film de Femmes.

Le coup d’envoi de la 13-ème édition du Festival International du Film de Femmes (FIFFS), a été donné, lundi soir au Centre cinématographique “HollyWood” à Salé.
Les stars marocaines en force sur MBC5.

La nouvelle chaîne MBC5 qui sera lancée, samedi 21 septembre, fait la part belle aux stars marocaines. Elle sera notamment animée par des artistes bien de chez nous.
Le Maroc participe au Caire au Festival international de Samâa et de la musique sacrée

Vingt quatre pays dont le Maroc prendront part au 12è festival international de Samâa et de de la musique sacrée.
Oum, chasseresse de sons.

Son 4e album, Daba, est sorti le 30 août. Précédé par le clip du morceau-titre, paru la première semaine de juin, il promettait une bonne cuvée. Aujourd’hui, le constat est sans appel : une belle œuvre mature. Paroles et musiques s’y entrelacent avec ferveur. Ecoute et rencontre.
Le Musée Mohammed VI de Rabat célèbre Eugène Delacroix en 2020.

La rentrée artistique s’annonce exceptionnelle. Elle sera marquée par l’organisation d’importantes expositions de célèbres artistes peintres-français.
La Fondation Dar Bellarj de Marrakech.

La Fondation Dar Bellarj de Marrakech fête Achoura du 11 au 14 septembre, pour la deuxième année consécutive sur le thème «Aït Rab3ine : le patrimoine et l’esprit de citoyenneté».
Festival du film du Caire : 5 marocains au jury du “prix des critiques arabes du cinéma européen”

Quelque 42 critiques de films de 13 pays arabes, dont 5 marocains, font partie du jury de la première édition du "prix des critiques arabes du cinéma européen", lancée par le Festival international du film du Caire lors de sa 41e session.
L’artiste-peintre marocaine Fatima Killeen expose ses œuvres en Australie.

Les oeuvres de l’artiste-peintre marocaine Fatima Killeen débarquent en Australie pour un séjour de près de deux mois.
La Toile selon l’art de la «halka» dans une peau comique et moderne.

Après sa présentation à Kénitra et Casablanca, la pièce de théâtre intitulée «Name’s» (Le furet) fera escale à Rabat en fin du mois courant.
France: Une œuvre attribuée au célèbre street-artist Banksy "disparue" près du Centre Pompidou

Réalisée au pochoir sur l’envers du panneau d’entrée du parking souterrain du Centre Pompidou à Paris, une œuvre du célèbre street-artist Bansky a disparu, selon un communiqué du centre culturel.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Générique - Chargeur Universel
Cet adaptateur universel permet de charger et d'alimenter les lecteurs DVD portables, appareils photo numériques, PDA et téléphones portables avec un seul outil. Il offre une puissance total de 18 Watts en continue et s'adapte à la majorité des sources de voltages requises.

Leguide Voyage


Riad Dar More
Tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme...et raffinement! Niché au fond d'un charmant derb, entre la place Djemaa el Fna et le marché du Mellah, cet élégant riad, tout nouvellement restauré dans des tons naturels, beige, gris, taupe, offre 5 chambres et suites, dotées du plus grand confort.