Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
l'Economiste, il y a 2 mois

Expo: Dominique Zinkpè face à ses démons.
Après plusieurs résidences à Jardin Rouge, Dominique Zinkpè entreprend ainsi de nous révéler toute la poésie de son œuvre à travers un retour à une pratique qui lui est chère; essentiel, intimiste, le dessin

Sculpture, assemblage, installation, dessin, peinture, vidéo… l’œuvre de Dominique Zinkpè est complexe tout autant qu’elle est singulière. L’artiste, natif de Cotonou au Bénin, s’inspire de la culture animiste de son pays, pour nous emmener vers des sentiers tortueux où les personnages, à mi-chemin entre être humain et animal, évoquent des jeux de pouvoir, de mascarade ou de sexe. Un univers faisant sans doute allusion à notre comédie humaine.
«Une forêt obscure» qui n’est pas sans rappeler la «Divine comédie» d’Alighieri, que l’artiste n’hésite pas à transposer en «Divine mascarade», comme l’intitulé de son exposition en cours, jusqu’au 21 avril, à la résidence artistique Jardin Rouge, de la Fondation Montresso, à Marrakech. L’artiste y dévoile une série de dessins dans lesquels se mêlent personnages espiègles, et fantastique et thérianthropique.

Doigts acérés, corps suppliciés, chairs lancinées, c’est dans un certain chaos organisé que Dominique Zinkpè, comme pour rendre compte de ce qu’il y a de plus bestial en l’homme, affleure la caricature. Un travail intimiste, audacieux, qui interpelle souvent, montre du doigt parfois, dénonce aussi.

Après plusieurs résidences à Jardin Rouge, Dominique Zinkpè entreprend ainsi de nous révéler toute la poésie de son œuvre à travers un retour à une pratique qui lui est chère; essentiel, intimiste, le dessin est en effet à l’origine de toute sa création. De l’esquisse aux formats monumentaux, Dominique Zinkpè entend ainsi glorifier la pureté d’un médium qui évoque avant tout pour lui l’enfantement d’une œuvre.

Quant à ses sculptures, plus connues du grand public, elles sont tantôt issues de la toile de jute enroulée et tantôt naissent de petites figurines en bois amalgamées, inspirées des Ibedji, symbole des jumeaux des croyances du sud du Bénin, qui sont autant d’explorations surprenantes. L’artiste est familier de la résidence Jardin Rouge, puisqu’en février 2018, il avait emmené avec lui 4 artistes béninois dans le cadre de la première édition du programme IN-DISCIPLINE qu’il avait parrainé.

Né en 1969, Dominique Zinkpè, fait ses premières armes en participant à de nombreux ateliers et résidences en Afrique et en Europe. Très vite, il se fait remarquer avec le Prix Jeune Talent Africain qu’il reçoit lors de Grapholie à Abidjan.

Présent lors des grands rendez-vous de la scène artistique internationale, la Biennale de Dakar lui attribue le Prix Uemoa en 2002. Son oeuvre a fait l’objet de plusieurs publications à travers le monde. Depuis 1989, il a été invité à participer à une trentaine d’expositions individuelles et à une cinquantaine d’expositions collectives à travers le monde.

Lire Source
Lire aussi

Tourisme: Le Marrakech du Rire fait grimper le baromètre.

Pour la soirée de gala, Jamel et ses amis ont enchanté les spectateurs: Ci-dessus, Jamel avec Bigflo & Oli, rappeurs français.
Musiques sacrées: Voilà pourquoi la 25e édition sera «exceptionnelle».

De la Cordoue judéo-arabe à l’Afrique Subsaharienne, Fès, bien avant nos grandes métropoles, avait déjà cette capacité d’intégrer des phénomènes migratoires, et une abondante littérature circulait bien avant l’avènement d’Internet et du streaming. L’histoire de la ville sera contée lors du spectacle création, le 14 juin, par des artistes venant de plusieurs pays… Un mapping exceptionnel est au menu de cette 25e édition.
Des artisans marquent de leur empreinte le Moussem de Tan-Tan.

Grâce à des touches créatives et innovatrices de haute qualité, des artisans ont marqué de leur empreinte la 15e édition du Moussem de Tan-Tan (14-19 juin), initiée par la Fondation Almouggar, sous le Haut patronage de S.M. le Roi Mohammed VI.
De l’humour et de la solidarité à la 9e édition.

Le Palais Badii, le théâtre Royal, l’Institut français et plusieurs espaces de la ville ocre se mettent au rire jusqu’au 16 juin. Le MDR soutient aussi les enfants en programmant des spectacles pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer.
L’exposition collective « Lumière et corps mystiques » ou le rédhibitoire pouvoir de la photo

La galerie casablancaise Artspace abrite une exposition photographique dont le moins que l’on puisse dire est qu’elle est originale, à la fois par sa singularité artistique et la créativité collective qu’elle décline.
Dr Hamza Achour migre de l’art naïf au brut.

Ses œuvres sont présentées à la galerie Marassa à Rabat.
États-Unis : Le premier festival de bande dessinée d’Oxford dirigé par le Marocain Said Bouftass

Célèbre artiste plasticien marocain, Said Bouftass vit aux États-Unis depuis un an et demi. Le natif de Casablanca, originaire de Tafraout était professeur à l'école nationale d'architecture de Casablanca ainsi qu'à l'école nationale des Beaux-arts de Tétouan.
Découvrez "Daba", le nouveau single de Oum !

Oum signe son grand retour sur la scène musicale. L'auteure, compositrice et interprète marocaine vient de sortir son tout nouvel opus. "Daba", un premier single extrait d'un album éponyme où l'artiste reste fidèle à son registre aux influences Hassanies, soul et soufies.
La Marocaine Nour Ayadi vainqueur du prix Cortot de piano.

La marocaine Nour Ayadi vient de remporter à Paris le Prix Cortot 2019 à l'issue du Concours du diplôme supérieur de concertiste à l'Ecole normale de Musique Alfred Cortot.
La naissance du Prix national des arts plastiques actée.

Le Conseil de gouvernement, a approuvé, jeudi à Rabat, le projet de décret n° 2.17.362 portant création du Prix national des arts plastiques.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Fujitsu Siemens - ESPRIMO Mobile V5535
Fujitsu Siemens ESPRIMO Mobile V5535 - Core 2 Duo T5450 / 1.66 GHz - RAM 1 Go - HDD 120 Go - DVD±RW (+R double couche)/DVD-RAM - Mirage 3+ mémoire vidéo partagée (UMA) - Gigabit Ethernet - LAN sans fil : 802.11b/g - Vista Business / XP Pro TwinLoad - 15.4" écran large TFT 1280 x 800 ( WXGA ).

Leguide Voyage


Dar Victoria
Située dans l’ancienne médina dans le quartier des Andalous, cette maison de 250 ans surprend par le raffinement de son décor. Les stucs d’une richesse culturelle rare constituent un décor dissimulant de nombreux symboles, qui pourront être appréciés dans un patio chauffé l’hiver et climatisé l’été.