Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Menara.ma, il y a 1 mois

La pièce "Va dormi va" ouvre le bal du Festival "Aji T'hdm" à Rabat.
Un spectacle hilarant de l’humoriste Amine Radi, intitulé "Va dormi va", a ouvert, lundi soir, le bal de la 5-ème édition du Festival "Aji T’hdm", initié par Amine Belghazi et Oubeid Allah Hlal, qui forment le duo "Les inqualifiables".

Se présentant sur scène sous son tic légendaire « Va dormir va », Amine a étalé son talent en semant la joie dans le cœur d’un public de tous âges et de nationalités différentes, se ressourçant, pour se faire, de l’imagination d’un jeune étudiant marocain en France qui accumule des histoires marrantes touchant son propre vécu, sous des thèmes variés inspirés de la vie quotidienne et sociale.

Au fil de ce spectacle très marrant et des plus loufoques, le public Rebati a été fasciné par le « Va dormir va » d’Amine Radi au talent inégalé, qui a livré de belles prestations hilarantes, où l’humour mordant et la dérision piquante ont été omniprésents, le tout dans une ambiance festive et bon enfant.

En déroulant sa réplique magique « Va dormir va », Amine est resté typiquement propre au personnage qu’il a créé au tout début de son parcours dans les réseaux sociaux, à travers lequel il a gagné le cœur de millions de spectateurs au Maroc, tout comme en France.

Drôleries, quiproquos rocambolesques et danse sont les trois composantes d’un spectacle concocté pour faire rire aux éclats. Ainsi Amine Radi a su, dans l’enceinte archi-comble de la Salle Bahnini, redresser son histoire de tous les jours, autant plus marrante que distillée, en dévoilant des éléments très personnels de sa vie, des questionnements profonds face à des sujets encore jamais abordés.

Amine Radi a réussi avec une touchante simplicité, à se faire aimer du public. Son humour spontané, son style, inimitable, qu’il façonne depuis des années, fait de lui l’un des humoristes les plus suivis du moment sur le web.

Ce festival aspire à devenir un rendez-vous annuel de la capitale du Royaume, avec comme but de semer la joie à travers un humour mordant, imbibé d’artistes venus faire plonger les spectateurs dans des fous rires incontrôlables.

Pas moins de 6 dates sont au programme de la 5ème édition du Festival « Aji T’hdm » avec, aux côtés des Inqualifiables, des têtes d’affiche comme Hanane Fadili, Wahid (Jamel Comedy Club), Bassou ou encore Amine Radi et le duo comique Driss et Mehdi.

En Savoir Plus
Lire aussi

Tourisme: Le Marrakech du Rire fait grimper le baromètre.

Pour la soirée de gala, Jamel et ses amis ont enchanté les spectateurs: Ci-dessus, Jamel avec Bigflo & Oli, rappeurs français.
Musiques sacrées: Voilà pourquoi la 25e édition sera «exceptionnelle».

De la Cordoue judéo-arabe à l’Afrique Subsaharienne, Fès, bien avant nos grandes métropoles, avait déjà cette capacité d’intégrer des phénomènes migratoires, et une abondante littérature circulait bien avant l’avènement d’Internet et du streaming. L’histoire de la ville sera contée lors du spectacle création, le 14 juin, par des artistes venant de plusieurs pays… Un mapping exceptionnel est au menu de cette 25e édition.
Des artisans marquent de leur empreinte le Moussem de Tan-Tan.

Grâce à des touches créatives et innovatrices de haute qualité, des artisans ont marqué de leur empreinte la 15e édition du Moussem de Tan-Tan (14-19 juin), initiée par la Fondation Almouggar, sous le Haut patronage de S.M. le Roi Mohammed VI.
De l’humour et de la solidarité à la 9e édition.

Le Palais Badii, le théâtre Royal, l’Institut français et plusieurs espaces de la ville ocre se mettent au rire jusqu’au 16 juin. Le MDR soutient aussi les enfants en programmant des spectacles pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer.
L’exposition collective « Lumière et corps mystiques » ou le rédhibitoire pouvoir de la photo

La galerie casablancaise Artspace abrite une exposition photographique dont le moins que l’on puisse dire est qu’elle est originale, à la fois par sa singularité artistique et la créativité collective qu’elle décline.
Dr Hamza Achour migre de l’art naïf au brut.

Ses œuvres sont présentées à la galerie Marassa à Rabat.
États-Unis : Le premier festival de bande dessinée d’Oxford dirigé par le Marocain Said Bouftass

Célèbre artiste plasticien marocain, Said Bouftass vit aux États-Unis depuis un an et demi. Le natif de Casablanca, originaire de Tafraout était professeur à l'école nationale d'architecture de Casablanca ainsi qu'à l'école nationale des Beaux-arts de Tétouan.
Découvrez "Daba", le nouveau single de Oum !

Oum signe son grand retour sur la scène musicale. L'auteure, compositrice et interprète marocaine vient de sortir son tout nouvel opus. "Daba", un premier single extrait d'un album éponyme où l'artiste reste fidèle à son registre aux influences Hassanies, soul et soufies.
La Marocaine Nour Ayadi vainqueur du prix Cortot de piano.

La marocaine Nour Ayadi vient de remporter à Paris le Prix Cortot 2019 à l'issue du Concours du diplôme supérieur de concertiste à l'Ecole normale de Musique Alfred Cortot.
La naissance du Prix national des arts plastiques actée.

Le Conseil de gouvernement, a approuvé, jeudi à Rabat, le projet de décret n° 2.17.362 portant création du Prix national des arts plastiques.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Générique - DC3080W
Water Proof, Brondi
Poste DECT GAP
Ecran rétro-éclairé
Anti chocs
Résistant à l’eau et à l’immersion prolongée IP X7
(30 min à 1 mètre de profondeur)

Leguide Voyage


Odyssee Park
Situé en plein centre touristique d'Agadir, cette unité a connu une rénovation en hiver 2001/2002 avec extension qui a contribué au rehaussement du niveau de ses équipements, avec une décoration typique.