Refinancement des crédits : Ce qu’exige BAM des établissements bancaires

Refinancement des crédits : Ce qu’exige BAM des établissements bancaires

Bank Al-Maghrib dévoile les modalités relatives au refinancement des crédits accordés par les banques dans le cadre du Programme intégré d’appui et de financement des entreprises.

Dans une lettre circulaire qui prend effet à compter du 11 février 2020, la banque centrale fait état de la mise en place, sur une période de trois ans, d’une ligne de refinancement desdits crédits et bénéficiant de la garantie du Fonds d’appui au financement de l’entrepreneuriat géré par la Caisse centrale de garantie (CCG). Il s’agit de Intelak pour les crédits aux entrepreneurs individuels et aux TPE en zone urbaine, Intelak Al Moustatmir Al Qaraoui pour les crédits aux entrepreneurs individuels et aux TPE en zone rurale et Tayssir et Istitmar pour les PME exportatrices. Se référant à la banque centrale, ce refinancement, accordé sous forme d’opérations de prêts garantis, est alloué trimestriellement pour une durée d’un an et à un taux fixé à 1,25%.