L’ENA de Marrakech célèbre l’architecture en terre crue

L’ENA de Marrakech célèbre l’architecture en terre crue

Initialement prévue du 15 au 20 mars puis reportée à cause de la crise sanitaire liée au Covid-19, la cinquième édition du Mi’mâr, organisée par l’Ecole Nationale d’Architecture de Marrakech (ENAM) en partenariat avec la région Marrakech- Safi sous le thème «cultures constructives africaines en terre crue», débutera samedi 16 et se prolongera jusqu’au mois d’octobre prochain grâce à une programmation à distance selon un calendrier d’interventions régulier.

La cinquième édition du Mi’mâr aura pour particularité de célébrer l’architec­ture en terre crue à travers le riche patri­moine marocain et les créatives déclinaisons contemporaines qui sont en train d’émerger en Afrique, tout en rendant hommage aux savoir-faire des maâllems. L’initiative prise par l’ENAM découle de son souci d’accompagner la mise en œuvre de l’un des axes stratégiques de son Ministère de tutelle. Cette stratégie comprend à la fois la valorisation du patrimoine architec­tural et paysager, l’encouragement des cultures constructives écologiques et des pratiques éco-responsables ainsi que la promotion de l’ensei­gnement de la transition écologique dans les projets d’architecture et de paysage.Devenu un rendez-vous incontournable pour nombre de spécialistes grâce aux succès des éditions précédentes, Mi’mâr se veut une occasion qui favorise le dialogue constructif entre les différents acteurs de l’aménagement du territoire, l’objectif étant d’échanger sur les expériences réussies et de partager les bonnes pratiques pour avancer plus vite ensemble vers la nécessaire transition écologique et sociétale.Contacté au sujet de cet événement, Abdelghani Tayyibi, directeur de l’Ecole Nationale d’Architecture de Marrakech, a précisé que l’événement revêt une importance particulière pour les spécialistes en la matière, car en plus du fait qu’il leur permet d’échanger et de se concerter à propos de questions concernant l’architecture et l’environnement, il offre aux étudiants de l’ENA, en plus d’un complément de formation, une opportunité d’être au contact d’architectes et d’ingénieurs pour répondre à leur soif d’acquérir savoir et savoir-faire.


Météo Rabat