Ouverture des frontières européennes : les Américains interdits de séjour ?

Ouverture des frontières européennes : les Américains interdits de séjour ?

Alors que l'Union européenne s'apprête à ouvrir ses frontières extérieures à partir du 1er juillet, les Etats-Unis ne devraient pas être sur la liste des pays sûrs. L'épidémie n'est pas maîtrisée outre-Atlantique et le niveau de circulation du virus est supérieur à celui du Vieux Continent.

L'Union européenne se prépare l'ouverture de ses frontières extérieures à partir du 1er juillet et à la levée "progressive et partielle" des restrictions sur les voyageurs, selon le vice-président de la Commission européenne Josep Borrell. La liste des ressortissants autorisés à entrer sur le Vieux continent devrait bientôt être publiée. Et les Etats-Unis pourraient ne pas faire partie des pays sûrs. Outre-Atlantique, la situation inquiète : l'épidémie de Covid-19 n'est pas maîtrisée, et gagne même les Etats du Sud et de l'Ouest, où les cas augmentent fortement.
Un niveau de circulation du virus trop important
Pour déterminer la liste de pays autorisés, les Européens ont opté pour des critères épidémiologiques, afin d'éviter le risque d'une deuxième vague. Si la discussion pourrait encore durer quelques jours entre les 27 pays membres de l'Union européenne, un élément reste important pour tous : le niveau de circulation du virus.
Pour qu'un pays soit admis sur la liste des territoires "sûrs", le niveau de circulation du virus doit être à peu près équivalent à celui de l'Union européenne, ou moindre. Or, les chiffres sont sans ambiguïté.