LIVERPOOL ÉCRASE PALACE ET TOUCHE AU BUT

LIVERPOOL ÉCRASE PALACE ET TOUCHE AU BUT

Après leur carton face aux Eagles, hier à Anfield, les Reds ne sont peut-être plus qu'à 24 heures d'un sacre qu'ils attendent depuis... 30 ans.

Il ne manque presque plus rien à Liverpool pour redevenir champion d'Angleterre de football pour la première fois depuis 1990. L'officialisation pourrait intervenir dès aujourd'hui, si Manchester City ne repart pas de Chelsea (4e) avec les trois points. «Je ne sais même pas si je vais regarder. La dernière fois, je les ai regardés et ils ont gagné 3-0» contre Arsenal, a plaisanté un Jürgen Klopp très heureux de la performance de son équipe, au micro de Sky Sports. «Ce que les garçons ont montré était exceptionnel», a estimé l'Allemand.
Ce sacre par procuration, en quelque sorte, n'enlèverait rien au mérite des Reds, qui ont retrouvé de leur superbe pour disposer de Crystal Palace (4-0), équipe de milieu de tableau (9e), lors de la 31e journée. Plus en jambes que contre Everton (0-0), ils ont trouvé deux fois la faille dès la première période, sur une merveille de coup-franc en pleine lucare de Trent Alexander-Arnold (1-0, 23) et sur un but de Mohamed Salah plein de sang froid (2-0, 44e). Il s'agissait du 100e but de Liverpool, toutes compétitions confondues, cette saison. Fabinho a définitivement ôté tout semblant de suspense d'une frappe sèche de plus de 25 mètres qui est venu glisser le long du petit filet adverse (3-0, 55e), avant que Sadio Mané, d'un plat du pied chirurgical ne donne au match des airs de démonstration (4-0, 69e).