Les tensions entre l’Australie et la Chine se focalisent sur Hongkong

Les tensions entre l’Australie et la Chine se focalisent sur Hongkong

L’Australie a annoncé la suspension de son traité d’extradition avec Hongkong, et l’extension des visas des Hongkongais vivant sur son territoire.

Après la gestion du coronavirus, le sort des citoyens de Hongkong. Dans un climat de tensions croissantes entre l’Australie et la Chine, le premier ministre australien, Scott Morrison, a annoncé, aujourd'hui, la suspension du traité d’extradition avec Hongkong.
Cette annonce survient après la mise en place par Pékin la semaine dernière d’une nouvelle loi de sécurité, qui autorise l’extradition vers la Chine continentale de suspects arrêtés à Hongkong et au lendemain de l’installation dans le territoire du Bureau de défense de la sécurité nationale, au sein duquel les agents du renseignement chinois seront chargés de faire appliquer la loi imposée par Pékin.