Laftit : 47% des cas Covid sont liés à des entreprises ou unités industrielles

Laftit : 47% des cas Covid sont liés à des entreprises ou unités industrielles

Compte tenu de la multiplication des foyers de contamination dans plusieurs unités industrielles, et afin de faire le point sur la situation épidémiologique, les représentants de la CGEM ont été conviés à une réunion hier avec le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit, ainsi que les ministres de la Santé, de l'Industrie, du Commerce, de l'Economie verte et numérique, et du tourisme, de l'artisanat, du transport aérien et de l'économie sociale.

Les participants ont tous été unanime à souligner que la volonté des autorités publiques de relancer et renforcer la dynamique économique du Maroc ne justifie nullement la négligence par certains des mesures sanitaires nécessaires, ni la désinvolture d’autres face au stricte respect des mesures obligatoires mises en œuvre pour contenir cette crise sanitaire, notamment la distanciation physique, l'hygiène, le port obligatoire du masque et le téléchargement de l'application “Wiqaytna".
Un communiqué du ministère de l'Intérieur indique que les intervenants ont appelé les représentants de la CGEM à assumer plus que jamais leurs responsabilités en continuant à sensibiliser les employeurs à la nécessité de respecter les mesures de précaution en place, et de se conformer au protocole sanitaire en vigueur afin d'éviter l'apparition de foyers de contamination à l'intérieur des unités industrielles et de production,. A cet égard, M. Laftit a souligné que les mesures de précaution préconisées par les autorités publiques pour contenir cette urgence sanitaire ont fait l'objet de nombreuses réunions avec les représentants de la CGEM tant au niveau national que local, lesquels ont déjà exprimé leur adhésion à l'ensemble des recommandations et des orientations annoncées à sujet. Par ailleurs, le ministre a vivement déploré le non-respect des mesures de précaution que les autorités publiques n'ont cessé de recommander, estimant que cette négligence a contribué à la propagation de l'épidémie et à l'apparition de foyers de contamination dans de nombreuses unités de production à l’instar de la région de Lalla Maimouna, dans la province de Kénitra (Frigodar, Natberry Maroc) et de la province de Safi (Unimer Etamar ...).