Le diagnostic du secteur foncier révèle une incohérence des politiques publiques

Le diagnostic du secteur foncier révèle une incohérence des politiques publiques

Les différents diagnostics au sujet de la gestion du secteur foncier au Maroc ont révélé l'incohérence des politiques publiques, un manque de convergence et l'absence de coordination entre les différents intervenants dans ce domaine, a affirmé, hier à Rabat, le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani.

Intervenant lors de la 2è réunion de la Commission ministérielle permanente de la politique foncière, consacrée à l'examen de l'état d'avancement de la stratégie foncière nationale et son plan d’exécution, M. El Otmani a rappelé le message adressé par SM le Roi aux participants aux Assises nationales sur la politique foncière de l’État, dans lequel le Souverain a appelé à "l'adoption d’une stratégie nationale intégrée clairement définie et son opérationnalisation sous forme de plans d’action comprenant tous les aspects relatifs à l’élaboration et l’exécution de cette politique, avec ce qui s’y rattache en termes de dispositions législatives, réglementaires, procédurales et autres et dans le cadre de la complémentarité entre l’Etat et les collectivités territoriales en tant qu’acteur clé dans le développement territorial", indique un communiqué du département du chef du gouvernement.