Facebook dénonce l’UE sur ses requêtes « personnelles hautement sensibles »

Facebook dénonce l’UE sur ses requêtes « personnelles hautement sensibles »

Facebook dispute certaines des demandes de la Commission européenne comme non pertinentes et relevant de la vie privée de ses employés, a indiqué ce lundi le groupe américain. Celui-ci fait actuellement l’objet d’une investigation depuis Bruxelles sur d’éventuelles pratiques anticoncurrentielles.

Le géant des réseaux sociaux assure coopérer avec les autorités, mais « la nature exceptionnellement vaste des requêtes de la Commission signifie que nous devrions leur fournir des documents sans rapport avec leur enquête », a déclaré Tim Lamb, avocat en charge de la concurrence chez Facebook. Il mentionne notamment des demandes pour « des informations personnelles hautement sensibles comme des informations médicales ou financières, et des informations privées sur les familles des employés ».
La vie privée des employés menacée ?
« Nous pensons que de telles requêtes devraient être examinées par des cours européennes », conclut l’avocat. Selon un article du Financial Times paru ce lundi, Facebook a lancé une action en justice contre l’Union européenne (UE), que l’entreprise accuse d’envahir la vie privée de ses employés.


Météo Rabat