TikTok : L’offre de Microsoft rejetée par le groupe chinois

TikTok : L’offre de Microsoft rejetée par le groupe chinois

Donald Trump a imposé la date du 20 septembre pour trouver un accord de rachat de la plateforme chinoise. Au-delà elle devra fermer aux Etats-Unis

C’est une annonce qui ne manquera pas de faire réagir le locataire de la Maison-Blanche tant il s’est investi dans le dossier. L’offre de Microsoft pour racheter les activités américaines de TikTok a été rejetée par ByteDance, le propriétaire chinois de la plateforme, a annoncé dimanche soir le géant informatique américain. « Nous sommes convaincus que notre proposition aurait été bonne pour les usagers de TikTok tout en protégeant les intérêts de sécurité nationale », a indiqué Microsoft.
Décrets contre plainte
Le groupe de Redmond avait indiqué début août son intérêt pour TikTok, sous la menace d’une interdiction aux Etats-Unis. Le président Donald Trump, qui accuse sans preuve depuis des mois le populaire réseau social d’espionnage au profit de la Chine, a signé des décrets pour forcer ByteDance à vendre rapidement les activités de TikTok sur le sol américain. Si un accord de rachat n’est pas trouvé avant le 20 septembre, la plateforme devra fermer aux Etats-Unis. L’application a de son côté porté plainte contre le gouvernement américain pour contester cette mesure.


Météo Rabat