Un jour, une œuvre : Asma Lamrabet, libre entre les lignes

Un jour, une œuvre : Asma Lamrabet, libre entre les lignes

A une période où s’ébat sur le marché des idées une pléthorique littérature qui appréhende la religion musulmane par sa face pervertie - l’intégrisme -, un livre vient à point nommé nourrir la réflexion sur «Le Prophète de l’islam et les femmes de sa vie». Ainsi que le suggère son titre.

Nouvelle pulsation dans la recherche d’Asma Lamrabet qui noue des interrogations sur les figures féminines emblématiques de la vie du prophète et «celles qui l’ont vu naître, qui l’ont accompagné, qui l’ont soutenu et qui l’ont aimé comme homme mais aussi et surtout comme le Prophète d’un message universel, le message de l’islam». Débat de fond. Débat incandescent. Ce qui n’empêchera pas l’ouvrage de provoquer des ondes de choc.
Il n’existe pas d’échelle des horreurs, vu que toutes se valent dans la sensation d’effroi qu’elles génèrent. En tant que telles, elles s’avèrent inadmissibles, certaines plus que d’autres.
Ainsi, «les clichés et les préjugés ont la peau dure». Ceux perpétrés, pourtant, au nom de l’islam, sont inexplicables. Reste que leur effet sur l’image de la religion est désastreusement certain. Ils contribueront au renforcement des rangs de ceux, nombreux, qui ont une confusion mentale ou ressentiment ranci.


Météo Rabat