PLF-2021: Près de 33 MMDH de dépenses supplémentaires

PLF-2021: Près de 33 MMDH de dépenses supplémentaires

Les priorités relatives à l’élaboration du Projet de Loi de finances (PLF) 2021 nécessiteront des dépenses supplémentaires de l’ordre de 33 milliards de dirhams (MMDH), a indiqué, hier à Rabat, le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, Mohamed Benchaâboun.

Ces priorités portent sur l’opérationnalisation des Hautes Orientations Royales (14,6 MMDH), la mise en priorité des secteurs de la santé et de l’éducation (5 MMDH) et la gestion des dépenses incompressibles (13,6 MMDH), a précisé M. Benchaâboun dans une présentation devant la Commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants.
Il a, en outre, rappelé que parmi les enjeux inhérents à l’élaboration du PLF 2021 figure la mise en œuvre des trois Hautes Orientations Royales, contenues dans le dernier discours du Trône, à savoir le lancement de la première phase du chantier de généralisation de la couverture sociale, le lancement d’un programme ambitieux de relance de l’économie nationale et le lancement d’une réforme profonde du secteur public.