Guergarat : Le polisario opére une “fuite en avant”

Guergarat : Le polisario opére une “fuite en avant”

Par ses agissements à Guergarate, le “polisario”, appuyé par l’Algérie, opère “une fuite en avant” face à une résolution du Conseil de Sécurité qui a conforté l’approche marocaine s’agissant de la question de son intégrité territoriale, a affirmé une source proche du dossier.

La fuite en avant du polisario, explique cette même source, intervient en réaction à la résolution 2548 du Conseil de sécurité, adoptée le 30 octobre, et à travers laquelle le Conseil a fait preuve à la fois de clarté et de constance.

Le Conseil a ainsi été clair dans sa définition de la solution politique, qui doit être “réaliste, pragmatique, durable, et fondée sur le compromis”, et du processus exclusif qui doit y mener : celui des tables rondes avec la participation du Maroc, de l’Algérie, de la Mauritanie, et du “polisario”, appelés à rester engagés dans un esprit de réalisme et de compromis tout au long de sa durée et de sorte qu’il aboutisse, détaille la même source.

L’organe exécutif de l’Onu a aussi fait montre de constance dans son appui à l’Initiative Marocaine d’Autonomie, qualifiée comme “sérieuse et crédible”.