Google signe ses premiers accords avec la presse française

Google signe ses premiers accords avec la presse française

Après des mois de conflit, Google a signé des accords individuels avec Le Monde, Courrier International, L'Obs, Le Figaro, Libération et L’Express pour la reprise de leurs contenus sur son moteur de recherche. Un accord cadre avec l'Alliance de la presse d'information générale, qui regroupe 305 journaux, devrait intervenir d'ici la fin de l'année.

Google a annoncé avoir signé plusieurs accords individuels, d'une durée de trois ans, avec des éditeurs de la presse française pour la rémunération de la reprise de leurs articles dans le moteur de recherche. Sont concernés Le Monde, Courrier International, L'Obs, Le Figaro, Libération et L’Express. Les montants négociés pour la reprise des contenus journalistiques n'ont pas été divulgués.

"Cette avancée permet de rémunérer les éditeurs de presse en France (…) selon des critères objectifs, transparents et non-discriminatoires, tels que la contribution de l’éditeur à l'information politique et générale, son volume quotidien de publication, son audience Internet mensuelle, ainsi que l’usage des contenus sur nos site", précise Google dans son communiqué.


Météo Rabat