Sahara: le ministre espagnol de l’Intérieur recadre à son tour Pablo Iglesias

Sahara: le ministre espagnol de l’Intérieur recadre à son tour Pablo Iglesias

À peine rentré d’un voyage officiel à Rabat, le ministre espagnol de l’Intérieur a recadré à son tour le chef de file de Podemos, Pablo Iglesias, l’isolant ainsi un peu plus du gouvernement de coalition.

Le ministre espagnol de l’Intérieur Fernando Grande-Marlaska s’était rendu à Rabat vendredi dernier pour rencontrer son homologue marocain, Abdelouafi Laftit. Et bien que la question migratoire ait été au cœur des discussions, les récents évènements au Sahara ont été remis sur la table dès le retour du ministre à Madrid.

Interrogé hier, lors d’une conférence de presse, sur le ressenti du gouvernement marocain sur les dernières sorties du secrétaire général du parti d’extrême gauche Podemos, qui plaidait pour un «référendum au Sahara», le ministre de l’Intérieur Fernando Grande-Marlaska a affirmé que «le Maroc sait que l’Espagne recherche une solution juste et acceptable pour le Sahara occidental».