La PEV est plus que nécessaire dans un contexte de crise pandémique

La PEV est plus que nécessaire dans un contexte de crise pandémique

“La Politique européenne de voisinage (PEV) est plus que nécessaire, au regard du contexte de la crise pandémique que nous vivons”, a affirmé, hier, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Dans son allocution à l’occasion de la Conférence ministérielle “UE-Voisinage Sud, pour une association rénovée”, M. Bourita a indiqué que la Covid-19 a interpellé le concept de voisinage, a donné un autre sens au concept de sécurité et a démontré des fragilités, mais a aussi révélé des opportunités à exploiter ensemble.

Après 17 ans de mise en œuvre, la PEV garde toute sa pertinence stratégique, a-t-il relevé, soulignant qu’elle est pertinente dans son esprit, celui de proposer à ces différents voisins des chemins partenariaux différenciés, pertinente dans sa méthode, puisqu’elle mobilise une palette d’instruments et de programmes selon des modalités nouvelles, et pertinente dans son acquis, celui de faire converger sous son chapitre des pays différents.