Chaos pro-Trump au Capitole

Chaos pro-Trump au Capitole

La tension des dernières semaines aux États-Unis faisait craindre le pire. Et le chaos a explosé au grand jour hier, lorsque des partisans de Donald Trump ont répondu à ses appels contre les institutions démocratiques en assaillant le Congrès américain en plein jour. Une « insurrection » dénoncée par Joe Biden et plusieurs élus, mais que le président sortant n’a pas condamnée.

Ils étaient des centaines de milliers à avoir convergé vers Washington depuis l’Indiana, le Vermont, le Tennessee ou la Floride. Tous répétaient que l’élection de novembre a été « volée » à Donald Trump. Que les résultats ont été truqués. Et que, même si le Congrès certifie la victoire du démocrate Joe Biden cette semaine, leur lutte pour contester ce résultat ne s’arrêtera pas là.

Rapidement, ils sont passés aux actes en encerclant le Capitole, après avoir chahuté des sénateurs qui s’y présentaient pour participer à la séance du Congrès visant à certifier le vote du collège électoral couronnant Joe Biden. Ces débats n’ont duré qu’une vingtaine de minutes avant d’être interrompus par des émeutiers.