Activité portuaire : une croissance honorable malgré la crise

Activité portuaire : une croissance honorable malgré la crise

À fin décembre 2020, le secteur portuaire a enregistré une croissance de 5,1%. Cela représente un volume global de 92,5 millions de tonnes de trafic transitant par les ports gérés par l’Agence nationale des ports.

L’Agence nationale des ports (ANP) vient de livrer ses dernières statistiques concernant l’activité portuaire au 31 décembre 2020. Premier constat, l’activité des ports gérés par l’agence se porte bien et affiche surtout une résilience face à la crise sanitaire.

Ainsi, les ports de Mohammedia, Casablanca et Jorf Lasfar concentrent à eux seuls 71,9 millions de tonnes (MT), soit 77,7% de l’activité portuaire. De ce fait, le port de Jorf Lasfar englobe 37,1 MT à fin 2020 et confirme sa première place avec une quote-part de 40,1% du trafic global portuaire.

Pour ce qui est des ports de Safi, ceux-ci ont enregistré un volume de 8,8 MT, atteignant à ce titre une hausse de 38% attribuée à la forte croissance des importations de charbon (+370,2%), de céréales (113,3%) et des exportations de phosphates (+135,3%) et de gypse (+24,1%). Toutefois, le port de Mohammédia accuse une baisse d’activité de 13,4% comparativement à 2019.