Des règles européenes plus strictes pour Zoom, Messenger ou Whatsapp

Des règles européenes plus strictes pour Zoom, Messenger ou Whatsapp

Ce texte, bloqué au Parlement depuis 2017, est destiné à accompagner le déploiement de nouveaux acteurs et de nouvelles technologies de communication électronique

Messenger, Whatsapp ou Zoom vont devoir se mettre à la page. Hier, l’Union européenne a approuvé un projet destiné à définir des règles plus strictes en matière de protection de la vie privée sur les services de messagerie ou de visioconférence.

Les ambassadeurs des 27 Etats membres de l’Union européenne ont approuvé une proposition de compromis – présentée par le Portugal, qui exerce la présidence tournante de l’UE – sur un texte bloqué depuis 2017. « Le chemin (…) n’a pas été facile », a reconnu le ministre portugais aux Infrastructures, Pedro Nuno Santos. Il a estimé que le compromis était « un bon équilibre entre une solide protection de la vie privée des individus et la promotion du développement de nouvelles technologies et de l’innovation ».