Législatives au Kosovo : victoire écrasante d'un parti réformiste de gauche

Législatives au Kosovo : victoire écrasante d'un parti réformiste de gauche

Le parti d'opposition de gauche Vetevendosje a remporté haut la main les élections législatives de hier au Kosovo. Si le mouvement espère constituer une majorité de gouvernement en s'alliant avec les partis représentant les minorités, la personnalité de son fondateur, Albin Kurti, pourrait poser problème.

Un parti de gauche, Vetevendosje (VV), a triomphé aux législatives hier au Kosovo, loin devant la vieille garde des commandants indépendantistes, promettant d'éradiquer la corruption dans le territoire rongé par la pauvreté et l'instabilité politique.

Ce scrutin législatif anticipé, le cinquième depuis la proclamation d'indépendance de l'ancienne province serbe en 2008, était organisé alors que la pandémie du coronavirus s'aggrave.

L'épidémie a également exacerbé les maux économiques et sociaux du territoire comptant 1,8 million d'habitants, où le salaire moyen est de 500 euros environ et où les jeunes, confrontés à un taux de chômage de 50 %, cherchent massivement leur salut dans l'émigration vers la Suisse ou l'Allemagne.