Joe Biden échoue à imposer la hausse du salaire minimal dans son plan de relance

Joe Biden échoue à imposer la hausse du salaire minimal dans son plan de relance

Le président souhaitait inclure une hausse du salaire minimal à 15 dollars, mais cette clause ne pourra pas faire partie du projet final, dont l’adoption doit commencer ce vendredi.

Le vaste plan de relance voulu par Joe Biden ne peut pas inclure la hausse prévue du salaire minimal, a tranché, hier, la responsable chargée de protéger les règles du Sénat, condamnant de fait cette clause à disparaître du projet de loi.

Malgré ce revers, le président américain a immédiatement exhorté le Congrès à « avancer rapidement pour adopter le plan de sauvetage américain ». Il « inclut des chèques d’aide de 1 400 dollars pour la plupart des Américains, des fonds pour lutter contre le virus, des financements pour que nos écoles rouvrent et une aide dont ceux qui ont été le plus durement touchés par cette crise ont désespérément besoin », a souligné la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki.