Huawei veut se lancer sur le marché des véhicules électriques autonomes

Huawei veut se lancer sur le marché des véhicules électriques autonomes

Huawei se serait rapproché de différents constructeurs automobiles chinois pour pouvoir utiliser leurs usines de production afin de développer son propre véhicule électrique et autonome, à l'image de Baidu et Didi. Contraint de vendre sa filiale Honor à cause des sanctions américaines, l'équipementier semble vouloir changer de stratégie.

Huawei prévoit de se lancer dans la fabrication de véhicules électriques autonomes, rapporte Reuters citant deux sources. Ainsi, l'équipementier chinois sera en pourparlers avec deux constructeurs automobiles, Chang'an Automobile et Beijing Automotive (BAIC), pour pouvoir utiliser leurs usines de production.

Le projet devrait être lancé cette année et sera distinct du partenariat conclu en novembre dernier avec CATL, le plus grand fabricant de batteries électriques chinois. Ni Huawei, ni les constructeurs automobiles concernés n'ont accepté de commenter cette information.