Foxar prépare l'école de demain grâce à la réalité augmentée

Foxar prépare l'école de demain grâce à la réalité augmentée

La start-up Foxar utilise la réalité augmentée au bénéfice de l’éducation pour rendre la connaissance accessible à tous. Installée à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), elle a récemment lancé la version bêta de son application afin que tous les enseignants du territoire puissent contribuer à son évolution.

En sortant de l’institut Image, l’école d’ingénieurs Arts et Métiers de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), avec une spécialité réalité virtuelle et réalité augmentée en 2018, Louis Jeannin et Nicolas Caligiuri se sont lancés sur le projet Foxar. "Nous voulions un projet utile pour la société qui ait aussi du sens pour nous. Nous avons donc imaginé une bibliothèque d’illustrations pédagogiques en réalité augmentée pour que les domaines scolaires trop abstraits deviennent plus concrets", explique Louis Jeannin.

CO-DÉVELOPPÉ AVEC DES ENSEIGNANTS
L’entreprise Foxar a vu le jour en juillet 2020. Disponible sur tablette IOS et bientôt Androïd, l’application utilise les outils de réalité augmentée ARKit d’Apple et ARCore de google pour que ses maquettes pédagogiques 3D facilite la compréhension de certaines matières. "Nous mettons notre version bêta à disposition de tous les enseignants qui le souhaitent pour faire encore évoluer nos modules", poursuit l'ingénieur. Des planètes à l’échelle à l’agencement des molécules d’eau en physique, des cartes en géographie, mais aussi les fractions et la conversion des volumes en mathématiques se veulent ainsi plus fidèles que des outils en deux dimensions.