La page afghane tournée, Washington peut se concentrer sur la Chine

La page afghane tournée, Washington peut se concentrer sur la Chine

Le départ des Etats-Unis d’Afghanistan après vingt ans de présence signe un virage stratégique pour se concentre sur la rivalité avec la Chine

Un changement d’époque… et de stratégie. Partis d’Afghanistan où ils se sont embourbés pendant vingt ans, les Etats-Unis peuvent maintenant se tourner vers l’Asie orientale, où ils veulent contrer la montée en puissance de la Chine, désormais leur priorité numéro un.

Se recentrer sur la concurrence stratégique avec la Chine
Signe du virage stratégique américain, qui veut se libérer de la guerre contre le terrorisme pour se recentrer sur la concurrence stratégique avec la Chine et la Russie, la vice-présidente Kamala Harris s'est rendue en Asie en pleine crise à Kaboul, alors que des milliers d’Afghans prenaient d’assaut l’aéroport pour tenter de fuir les talibans.

Elle y a accusé Pékin de « saper l’ordre international basé sur le droit et (de) menacer la souveraineté des nations » avec ses revendications sur les eaux contestées de la mer de Chine méridionale.