L'UE s'efforce de rassurer les pays des Balkans

L'UE s'efforce de rassurer les pays des Balkans

Réunis en sommet en Slovénie, les dirigeants de l'Union européenne ont tenté aujourd'hui d'apaiser la frustration des pays des Balkans occidentaux, bloqués depuis des années dans l'antichambre de l'UE, avec la tentation de se tourner vers la Russie et la Chine.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a tenté de rassurer, aujourd'hui, les pays des Balkans en quête d'adhésion à l'Union européenne en affirmant qu'ils faisaient partie de la famille européenne.

Après des semaines de délibérations, les dirigeants de l'Union européenne se sont accordés sur une déclaration réaffirmant leur promesse, formulée il y a 18 ans, que la Serbie, le Monténégro, la Bosnie-Herzégovine, la Macédoine du Nord, le Kosovo et l'Albanie pourraient un jour se joindre au bloc communautaire s'ils remplissent les critères d'adhésion.