Espagne-France : les coups de cœur et coups de griffe de notre envoyé spécial

Espagne-France : les coups de cœur et coups de griffe de notre envoyé spécial

Retrouvez les bons et mauvais points délivrés par Baptiste Desprez, envoyé spécial du Figaro à Milan pour la finale de la Ligue des nations.

Coups de cœur
Le bijou de Benzema
L'un des grands hommes de la soirée. Avec un but fabuleux inscrit dans la foulée de l'ouverture du score espagnole, Karim Benzema a éclaboussé de son immense talent cette finale. Un geste qui ne doit rien au hasard, tant le Madrilène s'était montré précis lors de l'échauffement dans ses frappes au but. «C'est un geste que je répète souvent», a-t-il consenti, heureux, après la rencontre.

À bientôt 34 ans (il les aura en décembre), «KB19», sur la lancée d'un Euro réussi à titre personnel (4 buts), poursuit sur un rythme effréné avec l'équipe de France et remporte son premier trophée en sélection. Assez dingue pour un homme qui compte 92 capes mais dont le parcours a été stoppé pour les raisons que tout le monde connaît. Avec un Benzema de ce niveau, les Bleus ont de quoi voir venir.


Météo Rabat

Agenda