Un début de saison régulièrement marqué par les violences des supporteurs

Un début de saison régulièrement marqué par les violences des supporteurs

L’arrêt du match Lyon-Marseille, hier après quatre minutes de jeu et un jet de bouteille sur le joueur marseillais Dimitri Payet est le sixième « incident » de la saison de Ligue de football ayant conduit à l’interruption ou à l’arrêt définitif de matchs, à la suite d’envahissements de terrain et d’échauffourées entre supporteurs.

8 août, Montpellier-Marseille (1re journée)
Un derby spectaculaire sur la pelouse (victoire 3-2 de l’OM), beaucoup moins dans les travées, avec un jet de bouteille en direction du Marseillais Valentin Rongier, touché à la tête. Le match reprendra finalement après plus de dix minutes d’interruption. La Ligue de football professionnel (LFP) décide, le 25 août, la fermeture des tribunes Corbière et Etang-de-Thau pour trois rencontres.

22 août, Nice-Marseille (3e journée)
Dimitri Payet reçoit une bouteille dans le dos au moment de tirer un corner. Le Marseillais répond en renvoyant le projectile en direction des ultras de Nice, mettant le feu aux poudres avec, cette fois-ci, un envahissement du terrain. La rencontre est arrêtée avant d’être rejouée le 27 octobre, à Troyes, dans un stade vide. L’OGC Nice se voit infliger deux points de retrait, dont un avec sursis et un huis clos total à domicile pour trois rencontres.