Intégré au tableau de l’Open d'Australie, Djokovic risque toujours l’expulsion

Intégré au tableau de l’Open d'Australie, Djokovic risque toujours l’expulsion

Le bras de fer juridique continue entre le gouvernement australien et le champion de tennis Novak Djokovic, qui a été intégré aujourd'hui au tableau de l'Open d'Australie mais demeure sous la menace d'une expulsion.

Le gouvernement australien fait durer le suspense dans l'affaire du visa de Novak Djokovic. Alors que le numéro 1 mondial du tennis mondial a été ajouté au tableau de l'Open d'Australie, aujourd'hui, le ministre de l'Immigration n'a pas encore rendu sa décision quant à la possible expulsion du champion.

Les espoirs du Serbe de 34 ans de remporter un 21e titre record en Grand Chelem sont plus que jamais menacés, depuis qu'il a reconnu avoir commis des "erreurs" dans son comportement après avoir été testé positif au Covid-19 en décembre et en remplissant son formulaire d'entrée en Australie.

S'il n'est pas expulsé, il sera opposé à son compatriote serbe Miomir Kecmanovic (78e) au 1er tour de l'Open d'Australie, selon le tirage au sort effectué aujourd'hui avec plus d'une heure de retard.