Face à Apple, Epic Games remporte une bataille mais pas la guerre

Face à Apple, Epic Games remporte une bataille mais pas la guerre

Une cour californienne a décidé qu'Apple devait autoriser les développeurs à intégrer des liens pour rediriger leurs utilisateurs vers d'autres systèmes de paiement. Ce qui leur permet d'échapper à la fameuse commission de 30% jugée comme totalement injuste. Cependant, Epic Games doit verser près de 3,5 millions de dollars de dommages et intérêts pour avoir violé les conditions d'utilisation de l'App Store en introduisant un système de paiement alternatif pour les joueurs de Fortnite.

La juge Yvonne Gonzalez Rogers a rendu son verdict le vendredi 10 septembre dans le procès qui oppose Epic Games à Apple. Elle a émis une injonction permanente obligeant Apple à laisser les développeurs d'applications sur l'App Store rediriger leurs utilisateurs vers d'autres systèmes de paiements. L'ordonnance prendra effet sous 90 jours.

UNE POLITIQUE INJUSTE
C'est une victoire partielle pour Epic Games qui avait déposé une plainte contre Apple estimant que sa politique de monétisation était totalement injuste. Ce sont le prélèvement de 30% sur tous les revenus générés depuis les smartphones et l'obligation de passer par le système de paiement propriétaire d'Apple pour les In-App Purchases (IAP) qui étaient au cœur des accusations.


Météo Rabat

Agenda